Tous les articles par grooovy

Numero gagnant : 142857

 

Voila , ça y est, c’est fait ! Je viens de me faire détrôner de la première place des articles les plus visionnés par un article de fond du proprio.

Je plafonne à 1789 vues … « ceci est une révolution » comme dirait un certain monsieur. En parlant de chiffres connaissez vous le chiffre 142 857 ? Non ? Alors je vous explique. Regardez dessous le résultat des multiplications de ce chiffre :

    1 * 142 857 =  142 857 (normal)

    2 * 142 857 =   285 714

    3 * 142 857 =   428 571

    4 * 142 857 =   571 428

    5 * 142 857 =   714 285

    6 * 142 857 =   857 142

Si vous faites bien attention, à chaque multiplication c’est en fait toujours la même combinaison du nombre qui ressort. A savoir  142 857 mais avec un point de départ different ! Dingue non ? Mais le plus fou, et la je demande aux cardiaques et aux épileptiques de quitter la salle, si vous faites maintenant 7 *142 857 et bien vous obtenez 999 999 !!!!!

Plus d’infos sur ce nombre  ici

Allez, oust maintenant, au boulot !

Share Button

Nom d’un chien !

Suite au millième visionnage de mon ô combien fameux post sur le chien le plus moche du monde, je me devais de rendre la monnaie de sa pièce à nos amis les chats ! Vous savez ces branleurs qui glandent toute la journée, grimpent aux rideaux et fument des pétards …. et biens mes amis j’ai dégotté pour vous la photo du chat le plus moche du monde ! Ca fait plizir ! Suivi de la vidéo du chat le plus gros du monde, vidéo palpitante ou on le voit ronquer sur un fauteuil, manger et escalader un escalier.

Et la vidéo du plus gros chat du monde

J’ai aussi trouver des photos d’autres records tous plus utiles les uns que les autres ! D’abord Ilker Yilmaz, un turque capable d’expulser un liquide par l’oeil et ce jusqu’à 2m79 …

Les ongles les plus longs du monde (me demandez pas comment elle fait pour se laver, ni pour les toilettes …)

Le poids le plus élevé tiré à la force des paupières :

Et enfin spéciale dédicace pour l’admin de ce site, la plus grosse patate au monde :

Share Button

On fait ce qu’on peut !

L’automne est là, le froid pointe le bout de son nez et annonce un hiver qui d’après moi sera très froid. Je prédis aussi des avalanches en Tunisie et des chutes de météorites en Corse (ou pas). Vous ajoutez à ça une pointe de morosité ambiante et un hypothétique Krach financier en toile de fond, le décor est planté. Et là, tel un pavé dans la mare je vous pose la question suivante : finalement quelle est notre place dans ce système ? Force est de constater que des personnes dorment toujours dehors, meurent de froid, que d’autres n’arrivent pas à passer la première quinzaine du mois sans être à découvert ou encore que la faim dans le monde n’a jamais été aussi importante alors que l’on n’a jamais autant produit, alors que l’on n’a jamais été aussi riche. Oui je sais je casse l’ambiance. Le tout associé à une crise qui n’en finit pas; c’est à se demander si elle existe vraiment cette crise, ou si c’est juste pour nous faire avaler toutes les couleuvres des politiciens et du système en général sur le fait qu’il faille tout accepter par fatalité (je hais la fatalité),sinon demain sera encore pire.

Moi même ne comprenant pas toujours vers ou le monde se dirige, sa finalité, et surtout quelle est l’utilité pour certains à s’enrichir ras la gueule si autant doive souffrir du bonheur d’un si petit nombre, je me tourmente et m’interroge. Qui suis je, quelles sont mes convictions et que suis je prêt à accepter pour être heureux ? Il m’est apparut évident que l’on ne puisse pas être heureux seul, et que pour être heureux il faut avant tout qu’autour de soi l’on ait le sentiment qu’il y ait une certaine cohérence et égalité dans le bonheur. Le constat étant plus négatif qu’autre chose , je me suis donc dit qu’aider les plus démunis était une nécessité ! Et ce n’est pas ce qu’il manque ! Pas que je sois devenu riche ou ai gagné récemment un pactole au loto (loin de là), pas pour me déculpabiliser non plus, mais encore une fois, de mon point de vue la vraie richesse est celle du cœur, et du refus de l’injustice. Aujourd’hui je peux me permettre de faire un don, cela reste un petit geste il est vrai, mais aider de quelque façon et à quelque niveau que ce soit n’est ce pas déjà un retour vers un peu plus d’humanité? A noter que l’investissement peut tout aussi bien s’effectuer de façon plus directe via les nombreuses associations par le volontariat.

Ok, très bien, je me félicite d’une telle initiative 🙂 même si je sais que cela ne changera rien aux problèmes de fond.. M’est ensuite apparu une question simple mais dont la réponse est tellement vaste que le choix est difficile : à qui donner ? Pourquoi ici et pas la ? Pourquoi cette maladie ou cette misère ? Dans quel pays ? Combien ? Après une petite recherche je suis tombé sur ce site très simple mais très utile qui vous permettra déjà de voir l’étendue des dégâts mais aussi de faire votre choix via une multitude de critères selon lesquels votre sensibilité vous guidera.

Alors à votre bon cœur mes amis !

Share Button

Nanar

Il est des jours ou l’on erre sur les chaines de la télé, sans trop plus savoir si c’est la télé qui nous regarde ou si c’est l’inverse. Et puis on tombe sur une pépite ! Le genre de film qui ne vous laisse pas indifferent, soit par un troublant jeu d’acteur, soit par l’intrigue ou encore par des effets spéciaux saisissants. Cette fois ci ce fut les 3 à la fois mais dans ce que l’on pourrait appeler le Saint Graal de la Nullité !

Le titre de cette merveille : MEGA SHARK CONTRE CROCOSAURUS ! que l’on pourrait résumer par une question tirée d’un autre film :

‘c’est qui le plus fort : l’éléphant ou l’hippopotame ?’

J’avoue j’ai loupé la première demi heure… mais comme tout nanar qui se respecte, il ne suffit que de 10 secondes de visionnage pour prendre conscience de toute la tension pipo-fantastico-dramatique du chef d’œuvre ! Une pure merveille de réalisation !

Le constat : un requin de type megaaaaaaaa shark (comprenez d’environ 1km de long ) ayant un aileron à faire pâlir d’envie les chinois, s’attaque un peu à tout ce qui bouge, et surtout au crocosaurus, comprenez un crocodile géantissime, à rendre fous tous les maroquiniers du monde
( 1km la aussi pour pas faire de jaloux, quoique selon les différents plans, ca taille semble varier
du simple au quart, surement un effet d’optique). Ou peut être que c’est le croco qui attaque le requin, ca reste quand meme un peu flou il est vrai…

Les héros :
– un black militaire (qui bizarrement ne meurt pas)
– un aventurier façon Crocodile Dundee
– une femme policière.

Les scènes d’actions : on sent bien que le budget est passé essentiellement dans la reproduction des
2 monstres (ce qui déjà fait peur au vu du résultat), car vu la qualité des décors, on se dit qu’ils ont du faire appel à un groupe de roms pour obtenir un tel niveau de reproduction (c’est bien connu les pauvres n’ont aucun gout) !

On peut les résumer en seulement 3 cadres (la crise, économies de budget, tout ça quoi) :
– Le QG militaire (qui a aussi du servir à faire le QG du sous marin, invertion des boutons )
– L’hélicoptère
– La plage

Maintenant le meilleur, le déroulement de l’histoire. Alors je vous le fait pelle mêle comme ça vient ! Ça était tellement un feu d’artifice que je n’ai pas pu tout garder en mémoire ! Un autre visionnage s’impose (quoique …) Donc le requin attaque le croco ! Il lui niaque la queue en poussant des grognements de T-Rex … Il n’est pas content, mais pas content du tout et compte bien lui faire savoir. A coté de ça les militaires lâchent la grosse armada pour tout péter (c’est quand même ce qu’ils savent faire de mieux avec l’élevage de chèvres ). Ça y va à coup de F16 façon défilé du 14 juillet (ou du 4). Vous y ajouter des bateaux de guerres et des hélicoptères, vous secouez le tout bien fort pendant 10 secondes …. Résultat : les saloperies de bestioles ne crèvent toujours pas !
C’est du costaud, du gros, du gras, du velu ! Ça résiste à tout ! C’est donc la que nos 3 héros entrent dans le coup ! Direction un helico pour survoler la zone sous marine où tout ça se passe, et la, coup de théâtre : ils se font attaquer par le requin, qui faisant un bon d’une bonne centaine de mètres hors de l’eau (record battu ) niaque l’arrière de l’helico qui va s’écraser sur la plage d’à cotée. Et la, et d’ailleurs c’est à ça qu’on reconnait les grands (z)héros, deux hématomes et une griffure plus tard, ils sortent tous les trois de la machine volante en flammes : indemnes … C’est bien connu, quand Rambo prend un obus dans le dos, il n’est qu’assommé ! S’ensuit une attaque sur la plage où le Croco Geant est à 2 doigts de tous les tuer. Mais c’était sans compter sur le génial roulé boulet du crocodile man suivi de 2 coups de revolver bien placés dans la glotte (oui la glotte) qui leur permet de courir hors de portée de celui ci ! Comme quoi les F16 c’est vraiment de la merde !

Attention, attention !!! Nouveaux éléments dans le scenario ! On apprend que le croco est une maman croco et que cette petite effrontée a pondu des œufs un peu partout sans rien dire, et qu’en plus ils vont éclore dans l’heure qui suit ! Et entre temps, mega shark n’a rien trouvé de mieux que de gober un sous marin nucléaire (et sans même toucher les bords) ! Il devient donc maintenant un requin nucléaire ! Autant vous dire que la, c’était plutot tendu de chez tendu ! Même pas une pub pour décompresser !

Epilogue :
Sur un bateau à moteur de type semi rigide (oui pneumatique), nos 3 héros (et je vous fait grâce
des dialogues) partent en pleine mer avec une balise émettant des signaux pour attirer toutes les bestioles. Et ça marche ! Et la, c’est encore un peu flou dans ma tête, je crois que les militaires tirent des missiles dans la croute terrestre de la mer pour engendrer une éruption volcanique sous marine ! Le requin s’étant trop approché à cause de la balise fond au contact de la lave en fusion et dans une explosion nucléaire ( oui faut suivre) fait péter tout ce qu’il y a autour, le croco et les bebes crocos avec ! Oui tout, enfin presque tout, mais pas le bateau avec nos 3 héros ! Pfffiouu ! Putain, on a eu chaud ! J’ai bien cru que jamais on aurait leur peau !

Donc je conseille :
– des dialogues à faire pâlir de honte un Horatio Caine ou un Chuck Norris !
– des images 3d de bestioles bluffantes de nullités
– des plans séquences sans aucune continuité
– les moultes énormités qui s’oublient aussi vites que constatées ! Y en a tellement !
– de n’avoir rien d’autre à faire avant de regarder ce nanar, qui littéralement vous scotche au canapé !

Bref, un film qui fait tout pour vous laisser du temps de cerveau disponible !

Share Button

Chat alors !

Voilà, c’était pour dire rien du tout… Après les miss, voici encore plus fort ! Surement celui qui aura la palme d’or du chien le plus moche du monde, et pour de vrai (le Guinness des records est sur le coup) . Ni retouche d’image, ni maquillage, juste un œil crevé et des dents qui veulent s’enfuir (probable haleine de chacal) ! Gloire au futur vainqueur !

Share Button

Fromages qui puent !

On m’a dit « Vas-y petit, fonce, et surtout ne réfléchit pas ! » Et je me suis dit : «  Mais oui bon dieu, c’est dans tes cordes, tu devrais pouvoir y arriver ! » et c’est donc non sans un certain émoi que je me lance : mon premier post ! Et on The Patate blog siou plait !

Et quoi de mieux après un bon steak avec une bonne grosse patate que de passer au fromage ? Ce petit interlude entre le plat principal et le dessert. Certes, certains n’abusent pas trop de ce moment odoriférant et combien fort en goût, prétextant des méthodes douteuses de fabrications artisanales avec des résultats souvent proches de la moisissure.  Et il en est d’autres qui aiment s’y attarder. Non je ne vous parle pas de babybel ou autre Vache Qui Rit, mais bien de Camembert, Munster , ou autres fromages bleus. Et tant pis pour l’haleine de chacal qui suivra !

Quoi de mieux donc qu’un bon ptit vin rouge bien de chez nous pour nous combler les papilles lors de ce passage rituel. A ceux qui font un sandwich au fromage accompagné d’une ou deux goulées, à ceux à qui cela donne une raison supplémentaire de picoler ou de reprendre du fromage, à ceux qui mélangent les deux dans la bouche (hmmm trop bon), ou à ceux qui font les fins connaisseurs sur ce moment si délicat de communion entre le vin et le fromage, et bien j’aimerais leur dire : Attention jeune gourmet ! Tu es peut-être en train d’enfoncer ton pied gauche là où il ne faut pas !

Quelle douce idée de vouloir marier vin rouge et fromage, et pourtant ce n’est, dans la plupart des cas, qu’une belle idée reçue. Mais j’entends déjà un murmure qui s’élève de devant votre écran : « Mais n’importe quoi ! Qu’est ce qu’il y connait lui d’abord ? » Et bien justement : pas grand chose. Mais en allant voir ici ou . Vous pourrez vous apercevoir qu’il y a souvent mieux qu’un verre de rouge pour s’associer avec nos bon fromages de chez nous. Bonne lecture. Et puis de toute façon, vous êtes toujours libre de faire ce que bon vous semble, alors rouge, blanc ou sec, c’est vous qui voyez, mais n’oubliez pas, à la fin du repas quoi qu’il arrive, ce sera quand même vous le méchant qui pue du bec !

Share Button