Tous les articles par patatozor

chronique d'une droite annoncée

Avant de se mettre en colère, il faut éviter de s’énerver (mince je plagie)

Evacuons les bêtises, les raccourcis hasardeux et malsains..

Sarkozy a été élu démocratiquement : il faut prendre compte de la décision des électeurs

Sarkozy n’est pas un nazi. Il est de droite, surement avec des idées réacs, pour certaines limites, des convictions limites. Mais celà ne peut-être assimilé à Hitler et consort de triste réputation. Je rajouterai en plus que je pense qu’il est d’une inculture crasse sur plusieurs domaines… Mais ça c’est un avis personnel… Je pourrais étayer si on me le demande 🙂

ceci dit, que reste t-il : un programme et des actions. L’individu a claironné à hue et à dia qu’il serait l’homme de l’action. On connaît l’habileté des hommes politiques de tout bord à promettre et ne pas tenir. Sarkozy incarne soi-disant la rupture par rapport à ces pratiques. Croyons le sur parole

Même si nous ne sommes pas d’accord avec ces idées, qui prend le pari qu’il fera tout ce qu’il a dit… La rupture ou juste un coup de teinture??

Bon il est tard mais je ferais le point sur toutes ses promesses lors du débat du 2 mai

Rendez-vous est pris….

Share Button

1825 jours…. Au moins :(

Gros sur la patate, il ne va pas sans dire

Je ne cacherai pas ici mes accointances socialiste. Et oui, je suis une patate à la chair rose 🙂

Et fraîchement encarté pour me permettre de choisir le candidat de mon parti. Et j’avais choisi Ségolène Royal. Et même si ma motivation pour cette candidate a varié au fur et à mesure des mois ( entre grosse quiche, incapable, inspirée, nouveau sang, vision nouvelle), j’ai toujours gardé le cap à gauche. Depuis que je suis éveillé à la conscience politique, il en a toujours été ainsi.

J’ai voté pour trois éléctions présidentielles : trois éléctions, trois émotions différentes…

1995 : Chirac/Jospin : une déception dans la défaite, certes. Mais atténué par le fait que la clique à Balladur qui représentait la part la plus réactionnaire de la droite avait surtout perdu. Le parti socialiste sortait du second mandat de Miterrand qui n’avait été qu’immobilisme et lente agonie. Bien sûr, la suite nous montra qu’il n’y a enfin de compte qu’une seule sorte de droite.

2002 : la claque totale, la division, le second tour pour faire front. Et 5 ans de népotisme de la droite de nouveau entre clientélisme, re-immobilisme et la longue attente de la revanche.

2007 : Jamais je n’ai senti tel antagonisme entre les deux camps, une telle haine… La moitié de la France ne piffrera plus l’autre pendant un moment

je vote pour sarko, pour sego, contre sego, contre sarko… On se retrouve en fait avec les vieux antagonismes politiques droite/gauche mais aussi et c’est plus grave entre le moderne et l’ancien : mai 68 responsable de tous les maux, l’étranger, les femmes incompétentes (ces critères n’étant pas la propriété d’un camp) qui feraient mieux de retourner à leurs émissions de déco ou de cuisine.

Un bref retour en arrière vers un âge doré qui n’existe pas : les femmes à la maison, l’école des blouses bleues, les immigrés apprenant « nos ancêtres les gaulois », point de vue-images du monde et l’ORTF pour nous montrer la beauté du monde, la glorification de la valeur travail pour mieux faire culpabiliser le salarié qui se plaint….

Un retour en arrière… Attendons donc les nouveaux combats alors……   Même cause, mêmes effets !!!

Share Button

c’est pitoyable

Pendant que certains font le pont, d’autres travaillent avec la crève. C’est long, y a toujours des boulets qui appellent

Alors bien sûr en fin de journée, vous finissez par vous retrouver sur ça (cliquez sur l’image)

kungfu

Me demandez pas comment on peut tomber sur un tel site…

Bon en fait, c’est à cause de barbie….

Share Button