Archives de catégorie : Actualités

L’Edito du Lundi

C’est incroyable!!!!

En une journée, nous avons fait un bon de 6 mois dans le futur. Nous voici rendu en novembre avec de la flotte et du froid. Cette année, pas d’été et son soleil pourvoyeur d’optimisme béat de de rien-à-branler des guerres, des attentats. On va directement passer du gris humide et froid au clair obscur trempé et glacé.

Automatiquement, cela va entraîner quelques changements dans la vie de tous les jours :

– Nous recevrons bientôt l’avis d’imposition avant d’avoir rempli la déclaration.

– Pas de jeux olympiques

– On ne verra pas la défaite de Jean François Copé aux législatives.

Ce serait assez vertigineux d’être catapulté d’une demie année dans le futur en ayant conscience de la chose. je ne parle pas de votre seule personne mais de tout le monde. Une espèce d’amnésie générale : 6 mois d’actions réalisées mais non vécues. Ce serait une expérience intéressante… Découvrir que votre femme vous a quittée, qu’elle même ne s’en rappelle pas non plus et que seules les formalités administratives sont là pour le prouver.

Notre société serait elle s’en remettre? Saurais-je m’en remettre alors que j’oublie où j’ai posé mes clefs de bagnole 30 secondes après les avoir posées?

Heureusement pour nous cela n’arrivera pas. Le beau temps reviendra et le Temps reprendra son cours linéaire et imperturbable. Intéressant de noter la corrélation entre temps et Temps : quand il fait froid et humide, le temps se dilate et les journées sont longues à passer. Quand le climat se réchauffe, le temps s’accélère et on ne voit pas les journées passer.

C’est terrible combien un repère aussi rythmé et mathématique que le temps qui passe est soumis aux aléas de la subjectivité : il fuit, traine, s’accélère, s’arrête selon notre humeur, notre âge et nos occupations. Pas facile dans tout ça de jongler entre l’essentiel et le superficiel. J’ai  toujours été fasciné par la notion du Kairos grec : un point d’inflexion induit par une décision qui suggère un avant et un après. cela pourrait s’apparenter à la notion de « saisir l’instant« , de capter intuitivement le bon moment et de faire un choix qui détermine un futur possible. Ce que j’aime dans ce mot c’est qu’on comprend intuitivement ce qu’il veut décrire sans vraiment trouver les mots pour l’expliquer. C’est peut être une impression de déjà-vu, mais du futur.

Mais je m’égare, je dévie d’une minute vers le brouillon. Je passe mon tour et mon temps…

Bonne semaine

 

Share Button

L’Edito du Lundi de fin de semaine

Oui bon ok, ok, c’est un peu mort sur le site

Mais j’avais prévenu, que je me reposais un peu ce mois ci. J’ai d’autres trucs à m’occuper et avec le beau temps je déprime moins sur la route ce qui fait moins de raisons de m’étendre ou m’épandre.

En plus, je m’en serai voulu de faire de l’ombre à ce gouvernement si fraichement composé. Imaginez que je mette une photo d’une licorne ou d’un chien girafe et c’est tout un plan de communication qui s’effondre.

De toute manière, ce sera bien fait pour leur tronche à ces ministres illégitimes d’un gouvernement illégitime d’un président élu sur un malentendu. C’est là une des grandes idées de la droite qui s’agite comme la mouche à la surface de l’eau d’une piscine : le jean de Duflot, les drapeaux rouges, le salaire des ministres et la gauche élue par erreur. C’est bien simple, s’il n’y avait pas eu de candidats socialistes pour lui voler sa victoire, Sarkozy aurait été de facto élu comme le veut une majorité de Français. 51% de français, ça ne fait même pas une majorité ou si peu.

C’est l’ennui des démocraties, c’est qu’elles peuvent vous priver d’une victoire largement méritée. Pour l’UMP, il faudrait faire une revanche. Ils y pensent très fort avec les législatives qui pourraient remettre le pays dans le droit chemin en nous préservant de la menace bolchevique.

Et si ils se gaufrent ici aussi, demanderont-ils à jouer le Belle? Ils vont aussi se rouler par terre et réclamer un sac de billes ?

Je vous laisse méditer tout cela avec ce tract d’Eric Raoult, habituel aboyeur public du bon gout et de la sentence balai de chiottes.

Share Button

L’Edito du Lundi qu’on en reparle dans 5 ans

Hello,

 

Vous vous doutez bien que je suis plutôt content ce matin…

Depuis que je peux voter aux présidentielles, mon poulain n’a jamais gagné : 1995,2002,2007….

Et hier j’ai enfin eu droit à mon « 1981 » comme mes parents l’avaient connu naguère.

Entre temps,  J’ai navigué entre gauchisme sans concession et réalisme cynique. Mais jamais je n’ai dévié de l’idée que je préférai un salaud de gauche à un salaud de droite…

 

C’est assez troublant d’ailleurs combien on peut trouver des similitudes entre ces deux élections :

– Un contexte de crise sans précédent.

– Un président incompris et rejeté.

– la « traitrise d’une partie du camp (après Chirac, Bayrou).

– Un Sarkozy qui va faire son Giscard dans la défaite ??

Ce qui fait la différence, c’est que cette élection n’est porteur d’aucun espoir comme en 1981. Ceci dit la période d’euphorie d’alors avait duré 1 an avant un retour aux nécessités de l’époque (un peu trop sans doute) avec une ouverture au marché que même la droite a pas fait mieux…

C’est une victoire parsemée d’embûches qui attend Hollande : austérité, relance, méfiance de certains partenaires européens. Il va falloir gouverner tout en douceur et finesse (au delà des mesures symboliques affichées).

Néanmoins si l’on sait bien que la situation exige des solutions qui sont apolitiques, il reste toujours la manière de les appliquer : après 5 ans de clivage, de dirigisme et de faits du prince, le retour à l’exigence du dialogue et de la solidarité est en lui-même un plaisir dont je ne me priverai pas (sans tomber dans l’angélisme).

Le paysage politique peut encore nous jouer des tours avec les législatives entre recomposition de la droite et montée du front national. Il faudra attendre juin avant de se réjouir.

D’ici là, nous aurons tout loisir d’entendre les Cassandre et les persifleurs nous expliquer que la France va devenir la Grèce et que les « assister » (je ne sais pas pourquoi mais personne n’écrit bien ce mot sur Facebook) vont fleurir au lieu de travailler. Bizarrement ces mêmes personnes sont celles qui pleurent si le virement de la CAF a 3 jours de retard. Il est tellement facile de mordre la main qui vous nourrit.

Quand on regarde l’électorat de Sarkozy à savoir les vieux et les artisans/entrepreneurs, on ressent bien que c’est toujours la peur qui les habite : peur de l’autre, peur des impôts.

L’économie, c’est beaucoup plus de psychologie que de comptabilité. Porter l’optimisme est largement plus bénéfique qu’un demi point de TVA enlevé ou rajouté ici ou là.

5 ans c’est très court pour relancer la machinerie et soigner les plaies. Restent des chantiers incontournables : Instruire, informer, désenclaver et soutenir ce qui le mérite le plus : PME asphyxiée par les banques, les exclus de la société, jeunes démoralisés, retraités abandonnés.

La croissance certes mais de l’écoute et du réconfort, c’est pas mal aussi non?

Sinon renationaliser l’EDF, quelques banques et quelques autoroutes ne me déplairaient guère 🙂

Si la gauche échoue, on est bon pour le Front national au prochain coup.

 

Share Button

Bilan d’Avril

Avec les élections tout ça, j’ai oublié de faire le traditionnel bilan du mois

Après l’explosion du mois de Mars et son phénomène Chat Potté, le mois d’avril a été aussi bon.

Visites: 1,80 %

3 515 / 3 453
Visiteurs uniques: 4,16 %

3 154 / 3 028
Pages vues: -4,37 %

5 029 / 5 259
Pages par visite: -6,06 %

1,43 / 1,52
Durée moy. de la visite: -6,31 %

00:01:02 / 00:01:06
Taux de rebond: 1,82 %

73,54 % / 72,23 %
Nouvelles visites (en %): 2,07 %

88,56 % / 86,77 %
Côté recettes : 1,30 euros de bénéfices
Avec une cagnotte de 5,42 euros.
Le moi de Mai risque d’être moins bon à cause des ponts et d’un petit coup de mou de ma part….
Share Button

Les taudis du landau

« Quand je la regarde, moi l’homme loup au coeur d’acier, quand je la regarde, je ne suis qu’un géant de papier » disait le poète en parlant de Météo.

Pas un jour ne passe sans qu’on se dise « demain, c’est bon, il ne pleut pas, je vais tondre ma pelouse… » et de renvoyer cette funeste prévision au lendemain. Le temps est morose et s’englue se déversant lentement, d’autant plus lentement qu’il rythme l’intervalle entre les deux tours de la présidentielle.

Et franchement cette marche s’apparente à un parcours d’obstacle entre peaux de bananes et étrons nauséabonds. Si pour l’instant, la victoire de la gauche a l’air de résister vaille que vaille à l’appel du pied (et du bras tendu) de Sarkozy à la vague bleue Canard WC, la crainte de rempiler 5 ans ne cesse de me hanter. Cette crainte se double de la conviction d’une résignation lâche et pitoyable de ma part à cette éventualité.

Ce sera 5 ans où comme tout éventuel perdant, je ne saurais faire autrement que m’agacer, râler et supporter cette défaite comme la soude douleur de chaussures trop serrées à ses pieds.

Il est fort à parier que si victoire de la droite il y a, elle sera fanfaronnée à l’excès ce qui aura le mérite de m’énerver encore plus.

Car plus que la défaite de la gauche, je ne supporterai pas une victoire de la droite acquise en se frottant aux cuisses de la xénophobie et qui se gargariserait à coup de belles phrases élogieuses et ronflantes à son encontre.

Imaginez Copé hilare, Lefêbvre triomphant, Bertrand arrogant et autres seconds couteaux se gargarisant sur les antennes expliquant que les français ont fait le bon choix du progrès et de l’espoir. Ce serait pire que la défaite : une espèce d’énervement quotidien, une torture à l’intelligence.

Non là, je ne sais pas quel serait le niveau de mon dégout…

J’arrête là avant de me persuader du cauchemar….

Sinon pour ceux qui veulent s’apaiser en écoutant de belles choses, je vous invite à écouter une émission intéressante passée ce matin sur France Culture, La fabrique de l’histoire, qui diffusait la première partie d’un cycle consacré à l’histoire de la météo. L’invité était, pour ne rien gâcher, Joel Collado, le monsieur Meteo de France Info : http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoire-de-la-meteo-14-2012-04-30

 

bonne semaine

 

Share Button

L’Edito du Lundi d’après Dimanche

(mise à jour 18h54) : analyse socioloqique des électeurs

J’ai toujours ressenti une certaine fierté en allant voter. Le devoir républicain, le protocole, le fait de peser sur le destin d’un pays, ça me fait quelque chose. Et hier, ça n’a pas été autrement. Même le temps m’a paru moins dégueulasse sur le chemin.

Pourtant, depuis que je vote pour les présidentielles, mon poulain a toujours perdu..

Jospin en 1995 : perdu.
Jospin en 2002 : perdu et reperdu avec le drame que l’on connait.
Royal en 2007 : perdu.

Et hier soir, si le goût de la victoire commence à s’insinuer dans mon lobe frontal, c’est un sale goût de rance qui s’invite aussi avec le score record du Front National.

Ah le Front National…. Né de la crise (celle des années 80), armé par le parti socialiste en 86 et engraissé par la droite depuis. C’est bien là le parti de la désillusion, de la souffrance, des souffreteux et de l’über prolétariat. On aimerait en vouloir à une partie de leurs électeurs de ne pas être clairvoyant (pour l’autre partie, c’est l’historique incompressible de racistes bêtes et cons). Mais comment en vouloir à des gens perdus, abrutis par un discours ne faisant place qu’à la peur, la haine et les belles images des journaux de TF1.

Quand on regarde l’implantation des électeurs de Marine le Pen (source le Monde), on est frappé par la progression entre 2002 et 2007. Quittant les terres traditionnelles du Nord-Est et du Sud-Est, la vague beurk-Marine, s’invite au centre, les pays de la Loire, longe la méditerranée et s’incruste le long de la Garonne.

J’ai toujours rêvé d’une analyse du vote FN par rapport à des critères tels que le niveau d’éducation, la taille des villes, le nombre de logements sociaux, l’éloignement de la mer (l’ïode), le temps passé sur TF1, le taux de chômage et autres fariboles. des éléments de réponse dans cet article de rue89.

A court terme, l’entre deux tours va être simple :

– Côté Sarko, on va continuer à se droitiser à outrance en rabachant les éléments de langage « immigration », »sécurité », »préférence », « bolchevik », »faillite »

– Côté Hollande, on va continuer sans bouger : pas de vagues, militantisme et porte à porte et mise en avant du programme

En conclusion : objectivité naïve contre mauvaise foi assumée.

A ce petit jeu, on peut être sûr de deux effets inverses mais surement rassurants (hélas)

– Une exacerbation du discours boules puantes qui  va pousser les électeurs du Modem à s’abstenir ou à voter Hollande

– Un effet anti Sarkozy chez les électeurs du FN pour faire chuter l’UMP et envisager une recomposition de la Droite ou juste pour le faire chier une dernière fois : on aura une forte abstention de leur part avec à minima un vote vers Hollande.

Ce qui est sûr, c’est que ça va être deux semaines irritantes, malsaines avec un Copé excité et têtes à claques.

Bon Courage.

 

Share Button

Jura collage

L’actualité a le don parfois malsain de télescoper les événements qui sans se ressembler s’assemblent.
Je vais prendre l’exemple des pubs radio pour le Jura qu’on a pu entendre dernièrement sur France info. J’avais envisagé d’en causer mais j’avais laissé tomber n’ayant pu récupérer les dits spots.

DES RENCONTRES INOUBLIABLES

Pour ceux qui auraient loupé le coche, ces pubs vantaient la région du Jura en pastichant ouvertement les annonces pour messageries roses genre 3615 Ulla. Une voix suave et provocatrice appelait à la rejoindre pour découvrir ses spécialités gourmandes et ses vallées encaissées.
Pas vraiment du meilleur goût, elle positionnait le Jura au niveau d’un bordel de province. Attention, messieurs, étape coquine ce soir avec lulu la goulue.
Et ce matin, dans le Monde, je découvre que des auditeurs ont été choqués par ces messages incongrus.


Au delà du sentiment de ne pas avoir été preum’s, je suis bien content que cette campagne ait de bonne chance de dégager. J’ai jamais pu pifrer ces pubs d’un autre âge comme celle de Micra en son temps.

L’autre événement  est la remise en cause devant le conseil constitutionnel de la notion de harcèlement sexuel tel qu’il est défini dans le cadre de la loi française : Article 222-33 du Code pénal : « Le fait de harceler autrui dans le but d’obtenir des faveurs de nature sexuelle est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende ».

Mais là encore les choses ne sont pas si simples. A l’origine de la Question prioritaire de constitutionnalité, un homme qui se dit avoir été injustement condamné pour une drague appuyée sans réitération. Jugeant la loi trop floue dans son appréciation du délit et ne permettant pas de définir les éléments constitutifs de ce délit, il demande purement et simplement son abrogation.

Cette Demande a été appuyée par L‘Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT) mais pour des raisons opposées. Pour l’AVFT, le caractère peu clair entraine des reclassifications inverses : des affaires de viol et d’agressions sexuelles sont ainsi reclassées au motif qu’elles s’apparentent à du harcèlement. L’association demande par contre le maintien de la loi le temps qu’elle soit remaniée pour ne pas entrainer un vide juridique.

 

Les chemins du Jura ne sont pas les plus vertueux mais ceux empruntés par la Justice sont plus exotiques.

 

 

Share Button

L’Edito du Lundi en Vendée

Bonjour,

En villégiature pour quelques jours en Vendée, je trouve nécessairement moins de créneaux pour divaguer sur le blog. Ici il fait beau mais le vent froid souffle sévère. Ce sont les éoliennes qui sont contentes.
Bref, l’actualité du Week End n’a pas été très mouvementée à part bien sûr les grands meetings des deux favoris à la présidentielle.
Du côté de François Hollande, cela a pris un air de festival international de la modestie en évitant tout allusion à une victoire certaine, à des postes ministériels déjà pourvus. Néanmoins, ça semble bien parti tellement en face certains ont commencé à réactualiser leur CV.
Nicolas Sarkozy, dans un aveuglement qui ne force pas l’admiration, ressort jusqu’au bout les ficelles de 2007 : insécurité, candidat du peuple, repiquant à gauche des idées qui pourrait être utile (le volet croissance de la BCE), rebalançant des promesse aux mêmes cocus de 2007 (la reconnaissance des harkis).
Mais franchement, la proximité avec le peuple, on n’y croit pas un seul instant. On n’a compris depuis longtemps que Sarkozy en a peur déployant services d’ordres à gogo, s’esquivant des endroits où il a pu pipoter son monde( ce qui fait du territoire), demandant à s’entourer de personnes à sa juste taille.

Il a bien essayé de nous faire croire que le Fouquet’s c’est du passé, qu’il est modeste, qu’il regarde the Voice. Mais c’est plus fort que lui. La dernière vidéo de son bain de foule est là pour nous le rappeler (qui à elle seule fera de ce meeting un échec) : le peuple c’est sale et voleur. Autant planquer les bijoux de famille avant que les juges ne s’y intéressent.

 

Bonne semaine

Share Button

L’Edito du Mardi du Lundi de Pâques

C’est pas bien pas bien en ce moment : deux semaines que je décale l’édito du lundi au lendemain. Cette fois ci j’avais au moins une bonne raison toute légitime : un jour férié et même qu’il a fait assez beau pour mettre le nez dehors.

Evidemment, c’est bien beau tout ça quand on a quelque chose à dire de intéressant, très intéressant voir moyennement intéressant. mais là, j’ai beau me gratter l’arrière du crâne, je n’ai pas franchement de sujets qui me viennent à l’esprit.

Je suis passé à côté de ce qui passionne la France entière en ce moment : je veux parler de la finale de Top Chef.

Côté élection, le seuil de saturation est atteint et j’attends avec impatience un premier tour qui éclaircira le paysage, dégagera les candidats bonus, troisième homme pour nous offrir le duel au sommet entre Hollande et Sarkozy. Les sondages continuent à pleuvoir mais les chiffres semblent maintenant rester bloqués : kif-kif pour les finalistes et l’embarras du choix entre Mélenchon, Bayrou et le Pen en médaille de bronze.

L’issue la plus sadique serait une victoire du président sortant et une majorité de gauche aux législatives. On aurait une super ambiance pendant 5 ans.

Quoiqu’il en soit, faites que ça s’achève par une victoire de la gauche rien que pour ne plus avoir les mêmes conneries répétées inlassablement à chaque meeting par Nicolas Sarkozy.

Et faites qu’il perde pour ne pas voir tout ceux qui ont cru qu’il avait changé et voté pour lui se plaindre pendant 5 ans.

 

Bonne petite semaine

 

 

Share Button

Presse papier

Presse papier : édition 2

Allez c’est reparti !!!

 

 


 

sur Rue89 : un document synthétisant 5 ans de sarkozysme et de reculs tout azimuth. Un peu dans la même veine que leur article sur les 600 raisons de ne pas voter pour lui. Une appli Androïd-Iphone existe pour consulter cette longue liste.

 

Sur Owni : la carte interactive permettant de consulter les 500 parrainages tirés au sort pour chaque candidat et vous saurez enfin qui a parrainé Jacques Cheminade.

 

Sur Libé : une analyse très intéressante sur le taux d’épargne en France, où l’on apprend que le remboursement d’un prêt immobilier, c’est de l’épargne…

 

– sur Techno science : une comparaison de l’éclairage de l’Europe en 1992 et 2010 : ça en fait des centrales nucléaires de plus… Ca rappelle cette autre animation de la station survolant la terre…

 

– Sur Slate : où l’on apprend que le garçon giflé par Bayrou a mal fini. Comme quoi…

 

– Sur la Boite verte : des chtites bébêtes qui à coup sûr se baladent sur notre corps.

 

Et puisqu’il faut finir par une note festive, une petite vidéo instructive sur les stratégies de placement dans les urinoirs pour hommes

 

Share Button

L’Edito du Lundi du Mardi

Bonjour, bonjour

pas le coeur ni le temps d’écrire hier.

Pensez à mes Stock Options....

Comme de bien entendu, j’ai pas trop fait attention à ce qui pourrait servir de fil conducteur à cet édito : yoyo des sondages que je te passe dedans, gesticulation de notre président, on tombe vite dans la redite

Alors pour donner de la consistance à cet article, je vais causer du bilan de mars qui a été franchement exceptionnel et tout ça à cause de cette image à droite qui a servi d’illustration à ma critique du film « le Chat Potté« .

Je ne sais pas comment marche le référencement de Google mais l’image de mon article a été mis en tête de Gondole de la recherche d’images si on tape « Chat Potté ».

A partir du 11 mars, le nombre de visiteurs a quasiment été multiplié par deux rien que par la présence du félin à couvre-chef. Le film n’étant pas  encore officiellement sorti en dvd, cette recrudescence doit uniquement s’expliquer par l’envie irrépressible de lorgner les pupilles dilatées du matou.

Ce qui en terme brut de décoffrage nous donne :

– 3453 visites (contre 1807 en février) : + 91 %

– 3028 visiteurs uniques absolus (contre 1415 en février) : +114%

– 5259 pages vues (contre 3061) : +72%

En terme de pages vues et de temps passés, cela diminue légèrement du fait d’un passage éclair de pas mal de gens juste intéressés par l’image.

Quelque part cette brusque montée de la fréquentation m’emmerde plus qu’autre chose car cela ne reflète pas le véritable intérêt qu’on peut porter au site. Je m’attends à l’essoufflement progressif du phénomène et à un mois d’avril plus « conforme ». Ce qui me permettra de déprimer en me voyant redescendre à mon niveau de banalité habituel.

Concernant les pépettes, cette afflux de monde a généré quelques clics de bannières de pubs et beaucoup d’affichages : la rémunération du mois de mars a atteint la somme de 1€51 (contre 54 cts en février), ce qui monte la cagnotte à 4€03.

Bonne Semaine…

 

Share Button

Presse Papier

Tous les jours je dépile mes flux rss et je vagabonde ici et là.

C’est bien sûr l’occasion d’y trouver une idée à développer pendant un article. Mes inspirations ne viennent pas exclusivement de mes trajets du matin ou des moments passés sur la cuvette des toilettes.

Par contre, même si l’information est intéressante, il n’y a pas matière à développer ou à en causer sans paraphraser ou pomper allègrement.

Pourtant, je me dis que causer vite fait des trucs que j’ai pu trouver digne d’intérêt et que j’aimerai partager en évitant les sujets qui n’intéresse que moi comme le monde merveilleux de la sleeve gastrectomie.

Donc voici venir la rubrique dite presse-papier ou je collerai ce qui a retenu mon attention au cours de la journée.

A lire le soir de préférence 🙂

c’est parti…..

 

Une petite étude américaine qui s’est amusée à déterminer quel produit technologique a été le plus rapidement adopté par les consommateurs. La méthode d’analyse est simple : voir le taux de pénétration dans les foyers d’une nouveauté sept ans après sa mise sur le marché. Et le grand vainqueur est le Ghetto Blaster !!! Souvenez vous : c’étaient ses espèces de grand poste radio-cassettes « portatifs » clinquants, plein d’équalizer et pourvu d’enceintes crachant de la basse. Instrument privilégié des rappers et autres danseurs de hip-hop, il en a fait rêvé plus d’un. Il a été immortalisé dans le film de Spike lee « Do the right thing » avec Radio Raheem. Et bien ce robuste appareil a été adopté par plus de 60% des foyers américains en 7 ans. Deux manières d’aller plus loin sur le sujet, trouvé en furetant : une expo d’un photographe sur le sujet, Lyle Owerko et un dessinateur de BD, 2D, avec une planche sur le sujet.

 

Chez les ricains, on a aussi des problèmes avec les jeunes à capuche. Suite à la mort de Trayvon Martin aux Etats-Unis, les bons conseils sont de mise pour protéger nos enfants mal sapés. Un animateur radio a proposé l’idée suivante : je presse les parents, en particulier de noirs et de latinos, à ne pas laisser leurs enfants sortir avec des sweet-shirts à capuche« , avant d’affirmer que le tueur de Trayvon Martin « n’aurait pas répondu de cette manière agressive et violente » si l’adolescent n’avait pas porté de capuche. Cette tragique histoire n’en est pas à sa première boulette après la fausse adresse du tueur balancée par Spike Lee (encore lui).

 

Pour ceux qui s’interrogent sur la probabilité de voir la France condamnée pour la mort de Mohammed Merah : un (comme d’hab) très bon article de Maître Eolas.

– Un livre que j’ai envie d’acheter : Michael Rogin, Les démons de l’Amérique, découvert grâce à cet article

– Un article où l’on découvre qu’il existe une seconde Joconde vraie de vraie

 

Share Button

Le complot, le complot, le complot

Et paf (plutôt et pan !!) : prenez les ingrédients suivants : islam, juifs, meurtre, pouvoir en place, assassinat.

Et vous obtenez une bonne théorie du complot. L’affaire Merah n’y échappe pas

ce qui est bien, c’est que tout le monde en prend pour son grade :

– complot interne à l’islam avec un téléguidage des salafistes pour ériger des martyrs

– Complot sioniste pour pérenniser le souvenir de l’holocauste. La preuve : les cadavres ont été enterrés en terre d’Israël pour éviter toute autopsie. D’ailleurs Mohammed Merah aurait fait un mystérieux voyage en Israël comme le dit cet article sans citer de source autre qu’une phrase en italique.

 Et on voit déjà tourner des articles de crétins pas du tout subjectifs (pro -iranien), des vidéos de penseurs éclairés et obscurantistes. Bien entendu, le réseau Voltaire, Alain Soral et toute la clique du Club des mabouls carburent à fond pour réécrire l’histoire.

Ca commence tellement à tournebouler les esprits qu’on se retrouve avec des enseignantes qui font des minutes de silence à tort et à travers.

Pour montrer le niveau, voici un commentaire qui résume à lui seul le niveau

Pourquoi la première tuerie à commencer un 11 Mars,
Pourquoi l’enquête à duré très précisément 11 jours, avant de retrouvé le présumer tueur
Pourquoi l’assaut à été donné à 11heures
Pourquoi sa tombe à 30 jours des élections présidentielles

Peut-être que je devient parano avec tout mes  » pourquoi « 
Mais y’a tellement de questions que j’me pose, et personne peut réellement me répondre

 

Oui peut-être que t’es parano, même beaucoup

Un conseil, évitez google un moment

Il existe un logiciel qui filtre le contenu qu’on ne veut pas voir pour pas s’énerver?

 

 

Share Button