Archives de catégorie : Uncategorized

Ceci n'est pas un flim

Enfin, la rupture est en marche !!
Dans un souci d’efficacité et d’anticipation de ses futures mesures politique, notre bienaimé nouveau président a lancé un site pour préparer cette France du Futur qui rayonnera de nouveau au firmament de l’humanité….

merci 🙂

>La hotline Sarko 🙂

Share Button

Mais où sont-ils?????

Une question me taraude…
Depuis que je suis revenu dans ma boite après les élections, nous avons bien entendu parler des résultats du second tour.
Chacun avait son analyse, ses explications, ses constats. Mais étonnemment, aucun de nous ne semblait avoir voté sarkozy. Je veux bien croire que ma boite a plus un profil de gauche, parce que d’informatique, parce que plus jeune. Mais quand bien même.

Personne pour polémiquer avec nous, ou assumer son vote….

Juste une question : est ce pareil pour vous ????

Share Button

Echec et malte???

Un repas, un avion, un yacht…
Que pouvons nous tirer de ce fait d’actualité…??
Des réactions puériles « mais qui a payé??? » Alors que les gens qui posent cette question savent pertinemment la réponse….

Une réaction troublée : comment un candidat de la rupture (soit disant) fait-il une telle erreur de communication. L’humilité obséquieuse n’a pas tenu longtemps face à l’arrogance triomphante du vainqueur. Il est là pour cinq ans et n’a de compte à rendre à personne
Troublant de constater que son comportement rappelle un président sortant charitablement hébergé par ses amis richement doté libanais.

Une belle preuve de continuité de comportement de roitelet sans envergure…..

Share Button

Web à claques

Hop, encore un site trouvé en surfant là et là

des parodies plus ou moins bonnes, mais bonnes quand même

Le comité de la Claque. Vous tomberez direct sur une parodie de la bande annonce de Spiderman… Merci à scifi-universe.com pour le lien 😉

Share Button

Fatal Dimanche

Voici des gens qui ont tout compris :

Artiste: Fatals Picards (Les)
Chanson: Et Puis Merde, Je Vote A Droite!

La France pays d’assistés, je les supporte de moins en moins
A commencer par mon voisin
Ah mais c’est sympa ce qui passe à la radio
Pourquoi je n’aimais pas Sardou c’etait idiot
Pourquoi toujours aider les gens,
Mon chien préféré c’est le berger allemand,
La vérité me frappe enfin maintenant
C’est chacun pour soi, et dieu choisit les méritants
Et tant pis si il faut
Que j’mette des mocassins ou des bateaux
Ca me gène pas si ma fille doit
Apprendre le clavecin ou le haut bois
Et puis merde je vote à droite
Juste pous savoir comment ca fait
Et puis merde je vote à droite,
Je serai surement riche tout de suite après
Et après, et après je vous mépriserais
Ca me rendait malade la fête de l’huma
Au Puy du Fou la je me sentais chez moi
Et s’il fallait tout confesser
C’est seulement à vulcania que j’ai pris mon pied
J’pourrai m’acheter un p’tit 4×4 même un gros
On va pas m’demander d’être écolo
J’revends mes disques de Jean Ferrat
Mais qu’il est drôle ce Laurent Gerra
Et tant pis si il faut que j’lise Le Figaro dans l’métro
Ca m’gêne pas si je dois être le seul atrio qu’applaudit pas
Et puis merde je vote à droite fini d’être culpabilisé
Fini l’partage diplôme, mérite, ceux qui foutent rien ben on les pique
Ca boostera les statistiques
Chérie deux ça suffit pas, c’est pas assez
On va faire cinq enfants, revendre notre stérilet
Tu vas quitter ton travail pour mieux tenir la maison
Et toi ma fille plus jamais en pantalon
Le chômage va reculer, s’infléchir
Mon chien va sur’ment s’mettre à m’obeir
Les poubelles ne s’ront plus renversées
Les mauvais eboueurs s’ront plus régularisés
Et tant pis si il faut
Que j’passe quinze heures par jour au bureau
Ca m’gêne pas si on doit
Supprimer les chômeurs en fin de droits
Et puis merde je vote à droite
Les improductifs pas de chance
Je suis fier, je vote à droite
Marre d’être taxé à outrance
Comme Florent Pagny quitter la France
Papapapapapapapapapapa,,,,,,,,,,,,,,

Share Button

1825 jours…. Au moins :(

Gros sur la patate, il ne va pas sans dire

Je ne cacherai pas ici mes accointances socialiste. Et oui, je suis une patate à la chair rose 🙂

Et fraîchement encarté pour me permettre de choisir le candidat de mon parti. Et j’avais choisi Ségolène Royal. Et même si ma motivation pour cette candidate a varié au fur et à mesure des mois ( entre grosse quiche, incapable, inspirée, nouveau sang, vision nouvelle), j’ai toujours gardé le cap à gauche. Depuis que je suis éveillé à la conscience politique, il en a toujours été ainsi.

J’ai voté pour trois éléctions présidentielles : trois éléctions, trois émotions différentes…

1995 : Chirac/Jospin : une déception dans la défaite, certes. Mais atténué par le fait que la clique à Balladur qui représentait la part la plus réactionnaire de la droite avait surtout perdu. Le parti socialiste sortait du second mandat de Miterrand qui n’avait été qu’immobilisme et lente agonie. Bien sûr, la suite nous montra qu’il n’y a enfin de compte qu’une seule sorte de droite.

2002 : la claque totale, la division, le second tour pour faire front. Et 5 ans de népotisme de la droite de nouveau entre clientélisme, re-immobilisme et la longue attente de la revanche.

2007 : Jamais je n’ai senti tel antagonisme entre les deux camps, une telle haine… La moitié de la France ne piffrera plus l’autre pendant un moment

je vote pour sarko, pour sego, contre sego, contre sarko… On se retrouve en fait avec les vieux antagonismes politiques droite/gauche mais aussi et c’est plus grave entre le moderne et l’ancien : mai 68 responsable de tous les maux, l’étranger, les femmes incompétentes (ces critères n’étant pas la propriété d’un camp) qui feraient mieux de retourner à leurs émissions de déco ou de cuisine.

Un bref retour en arrière vers un âge doré qui n’existe pas : les femmes à la maison, l’école des blouses bleues, les immigrés apprenant « nos ancêtres les gaulois », point de vue-images du monde et l’ORTF pour nous montrer la beauté du monde, la glorification de la valeur travail pour mieux faire culpabiliser le salarié qui se plaint….

Un retour en arrière… Attendons donc les nouveaux combats alors……   Même cause, mêmes effets !!!

Share Button

Rue de stars

Y en a qui ont peut-être une Rue Michèle Torr
Bé nous on a :
tiens voilà du Odin

son père méconnu…..
Alors, arrête d’te la péter !!!!

Share Button

Les contes de terremer

les contes de terremer

Aller voir un dessin animé du studio Ghibli, c’est tout de suite considérer que l’on va voir une production de qualité, en avoir pour notre argent (pas le genre de films qu’on matte après l’avoir pompé sur internet). On s’attend à un scénario bien trempé, une approche originale, de beaux décors, une musique envoutante. Et se sentir sortir du ciné comme sortir d’un beau rêve au matin.

Ces jalons étant posés, ce film possède plusieurs écueils :
le poids du père : réalisé par le fils de Myazaki (Goro), le film part donc avec un sérieux handicap. Et c’est un vilain préjugé qui peut vous envahir : pareil, mieux (impossible bien sûr), moins bien… Bien sûr il y a des airs de ressemblance. Je passe sur la musique encore composée par joe Hisaishi, le physique des personnages. On peut noter par contre des différences notables sur les décors : la palette des couleurs utilisée n’est pas la même (plus sombres, mauves), l’histoire fait que l’on sort des architectures européennes du XIXème qu’affectionne Hayao Miyazaki. Si le fils rappelle le père, il pose sa propre griffe. C’est un bon Ghibli, un bon dessin animé. Pour une première réalisation, Goro n’a pas à rougir.

Le poids de la « mère » : Ce dessin animé est tiré du cycle de Terremer d’Ursula K. le Guin, un classique de la Fantasy. Le film retrace l’histoire du Tome 3 du Site. N’ayant pas lu ces ouvrages, j’ai ressenti que quelques éléments m’échappaient dans la compréhension du scénario : l’organisation de la société, son origine, quid des dragons (j’arrête là pour ne pas trop dévoiler). On a lu ici et là qu’Ursula le Guin avait vivement critiqué le film. S’il est vrai qu’elle n’a pas aimé les changements apportés à l’histoire, elle n’en a pas moins reconnu la qualité de l’oeuvre de Goro : « Ce n’est pas mon livre. C’est votre film. C’est un bon film »

En conclusion :
un fois évacué les à-prioris, ce film est un bon film. Quelques longueurs , quelques incompréhensions, pas un chef d’oeuvre certes mais au final, Goro nous offre une belle histoire.
Il n’est pas son père… Mais franchement, qui lui demande de l’être…….

Pour finir, je pense que je vais lire le cycle de terremer pour mieux apprécier le film : pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette oeuvre et son auteur je vous renvoie au site ActuSF

Share Button

Les Chroniques de Sillage T4

http://multimedia.fnac.com/multimedia//images_produits/grandes110/2/9/6/9782756001692.gif

Dessinateur Buchet
Scénario Morvan
Editeur Delcourt G. Productions

Les chroniques de Sillage sortent tellement vite que j’ai du m’y mettre à trois fois avant de l’acheter. Je ne me rappellais jamais si je l’avais acheté avant ou pas… Et Samedi (folie !!), je l’achète. Je rentre chez moi et miracle, je ne l’avais pas

Certains esprits logiques (et ils ont raison même si je les méprise par la même occasion) prétendraient qu’il aurait été plus simple de vérifier puis d’acheter après. Certes… Mais c’est exactement ce à quoi l’ennemi s’attend!!!

Bref : encore une série qu’elle est bien et qu’on va décliner en trucs qui eux sont un peu moins bien (voir article précédent). La bonne action est que celà donne la possibilité à de jeunes dessinateurs de s’exercer ou de se faire connaîre (du moins j’espère). Mais sinon, ça se lit vite, très vite et les histoires sont sans intérêt.

Pour preuve, je l’ai lu aux chiottes et j’avais même pas fini de faire caca en le refermant. Un signe qui ne trompe pas!!!

Share Button

Dayal de Castaka : Le premier ancêtre, Das Pastoras, Jodorowsky

http://multimedia.fnac.com/multimedia//images_produits/grandes110/7/2/6/9782731617627.gif

Dessinateur Das Pastoras
Scénario Jodorowsky
Editeur Humanoïdes Associés

Je ne sais pas si vous êtes comme moi à continuer à acheter une série même quand la qualité se dégrade au fur et à mesure… le syndrôme de « ça fait un trou dans la collec »

L’oeuvre de Jodorowsky est de cet acabit…. On avait eu l’Incal (génial), avant l’incal (trop bien), les métas barons (pas mal), après l’incal (ouais), les technos pères (bof). Et voilà le Avant des métas barons !!!

Bé comme d’hab, de beau dessins, de belles théories, de belles phrases. Et à la fin, une impression de pas grand chose… Juste l’impression de s’être fait enfler… Mais on le sait, on se fait avoir à chaque fois 🙂

Je vais bien le ranger à côté des autres dans ma zolie bibliothèque colorée 🙂

PS : il m’arrive d’arrêter des séries quand je me lasse : Edika est le nom qui me vient en tête

Share Button

Des fins de journées difficiles

Vous achevez laborieusement une journée de dur labeur (En gros glandage de pré départ maison). Le téléphone sonne, vous avez juste le temps de lire un début de numéro (ici 05.24…..) mais vous avez la flemme de répondre….

Bon l’ennuyeux c’est que munis de ces 4 chiffres, vous aimeriez bien savoir d’où vient l’appel. Et c’est parti pour Google et autre moteurs de recherches.

Et, croyez moi si vous voulez (ou ne me croyez pas, de toute manière ça changera rien), le bilan de toute cette agitation c’est que vous finissez sur le Forum des amateurs de tondeuse tracteurs.

Comme quoi, tu penses à n’importe quelle passion invraisemblable et tu tombes sur un forum. Pour preuve : http://tracteurtondeuse.kanak.fr/

Le meilleur du meilleur (et aucune méchanceté dans mon propos) : http://matondeuse.blogspot.com/2006_09_01_matondeuse_archive.html

Petit bonus en prime : une vidéo qui va franchement donner du beaume au coeur à tout ceux qui n’ont pas de jardin

Share Button