En vrac

Jusqu’ici j’ai tenté tant bien que mal de tenir le rythme en postant quelques articles chaque jour pour la plus grande joie des petites et des grands. Mais hélas trois hélas, il suffit d’un grain dans le rouage pour que cette belle mécanique huilée s’enraye, se grippe, parte en saucisse, se vautre, s’emmêle, parte en couille, se déglingue, se dézingue, se crashe, flanche, explose, s’effondre.

Plus qu’une panne d’inspiration, c’est une panne de batterie de voiture qui m’a contraint à faire autre chose que de glander devant un PC.

Commençons par un constat étonnant : une voiture qui n’a plus de batteries ne va pas vous le signifier par un voyant spécifique : non, trop simple. Sur une Modus, par exemple, si vous essayez de démarrer une voiture avec une batterie HS, ça bippe, les feux de détresse s’allument et les essuie glaces s’enclenchent. C’est vraiment très révélateur, n’est ce pas….

Pour faciliter le travail, le constructeur a bien entendu farci le dessus de la batterie de surcouche de plastique : il m’a fallu dévisser 13 vis et boulons pour l’enlever. Mais ils ont bien raison sinon on s’ennuierait.

Mais je vais m’arrêter là car je n’ai pas vocation à raconter mes tracasseries de la vie courante au delà de la phase anecdotique.

Seule raison de continuer cet palpitant article serait de vous causer du premier épisode de la saison 2 de la série « The Walking Dead » pour profitert de ma Balise spécial Spoiler !!

[spoiler effect= »phase » show= »Montrer la vilaine chose » hide= »cacher la vilaine chose »]Cette nouvelle saison démarre là se finit la première : des zombis, un camping-car et des carcasses de voiture. Après l’échec de la solution CDC, voilà notre petit monde reparti vers de nouvelles aventures. Ça se laisse regarder malgré pas mal d’aspects agaçants : des monologues et dialogues poussifs ou ennuyeux, l’arrivée inutile de la religion dans l’histoire (aspect jamais abordé par le comics), des facilités scénaristiques (pourquoi abandonner la gamine pour tuer deux zombies qui ne marchent pas droit). Et surtout, surtout, le héros portent très mal le chapeau de shérif. Non mais sans blague, qu’il arrête ça sur le champ.[/spoiler]

Allez c’est l’heure du café et ensuite je vous causerai BD pour la peine

 

 

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.