Internet c'est que du vieux….

On a tous eu dans nos lettres des flopées de pourriels envoyés par des pseudos dignitaires tout imbibé d’une bonté d’âme que même « Plus belle la vie » ressemble aux Sopranos à côté. Sous prétexte d’un coup d’état, d’une grave maladie ou de la perte des clefs du fourgon de jean-mimi, voilà ces braves gens qui se retrouvent dans l’impossibilité de récupérer un magot mirifique bloquée dans la Bank of Africa of Antigua of Arnak.  Pour une somme modique, ces gens vous demandent des les aider à retirer cette somme. Vous serez bien sûr récompensés par la suite payé sur la somme retirée.

Pourquoi votre boite aux lettres continue à être inondée de ces conneries.?? Parce que que ça marche !!! Il y aura toujours quelques gogos pour rentrer dans le jeu et se faire arnaquer. Sachant que l’investissement est dérisoire, c’est tout bénef.. Ne nous leurrons pas., si le spam persiste, c’est qu’il y aura toujours 0,000001% des destinataires qui cliqueront. Et à l’échelle de la planète, ça fait du monde.

Ce spam a même non spécifique et s’appelle le SCAM ou fraude 419 (La dénomination 4-1-9 vient du numéro de l’article du code nigérian sanctionnant ce type de fraude).

Le plus étonnant est que ce genre d’arnaque est largement antérieur à Internet. Car c’est bien dans les vieux chaudrons qu’on fait les meilleurs soupes. Après la révolution Française, beaucoup de gens se sont fait avoir avec ce que l’on appelait à l’époque « les lettres de Jérusalem ». La trame de base étaient toujours la même : un aristocrate  guillotiné qui avait planqué un magot, un ancien possède la carte au trésor et demande une aide car il est lui-même en prison. Une fois le gogo hameçonné, il suffit de lui faire cracher une somme car la carte est comme par hasard dans un coffre qui est gagé… Si la victime est assez crédule ou cupide (ou les deux), elle pourra mal finir au cours d’un guet-apens.

Pour en savoir plus :

sur les lettres de jérusalem

sur le SCAM

sur les croque-escrocs (qui s’amuse à tenir en haleine les escrocs pour les ruiner en communication)

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.