Internet c’est vraiment de ma merde

 

Sous ce titre ô combien outrageant et facile se cache une rubrique pour bien dire qu’Internet c’est de la merde.

Pas un jour sans que je ne découvre une activité consternante, bas de plafond qui me fait regretter le temps où la connerie restait cloisonnée entre deux pages d’un cahier de textes. Par ces propos, l’auteur est bien conscient que tout ce qu’il écrit entre tout à fait dans cette catégorie. Mais d’un autre côté l’auteur n’est pas à une hypocrisie près.

GOG

Prenons par exemple Facebook. Parmi le flux ininterrompu de petits chats, de recettes de cuisine et de bébés au regard vitreux, je vois passer de plus en plus des photos dignes d’un powerpoint envoyé par tata Josiane avec son cortège de paysages ou de célébrités sur lesquels on a placardé une citation bien sentie.

Bon déjà, le côté moraliste de la chose a de quoi m’énerver, comme si on devait chaque fois s’enquiller les leçons des autres : « mets tes mains sur la table, dis bonjour à la dame, essuie tes pieds avant d’entrer et privé de dessert et arrête de mettre du shampoing dans les yeux du lapin »

Attention, je n’ai rien contre les sentences et les maximes !!! En général, je trouve ça balèze et pas facile à trouver. J’imagine les nuits blanches qu’ont du avoir Chamfort et La Rochefoucauld pour en pondre autant. Et comme tout le monde, j’en ai quelques unes qui frappent mon esprit et me servent de fil conducteur.

Mais bon sang, c’est pas de la confiture !!! on n’est pas tenu de l’étaler sur la tartine facebook. Autrefois, ce genre de phrase finissait en base de page de l’agenda du collège dans un moment d’exaltation ou gravé au creux d’un journal intime comme si on avait saisi à ce moment l’équation de l’univers

En plus ces images et phrases sont issues pour la plupart de sites internet spécialisés dans le genre où simplement diffusées par un simple « j »aime » extatique.

Mais peut on résumer un individu, une pensée par une simple phrase sortie de son contexte ou de l’intérêt qu’elle peut avoir das un moment de son existence? Surtout quand elle se retrouve entre un highscore de Farmville et une pub Orange???

 

MAGOG

Ceci dit élevons le débat un tout petit peu et parlons féminité, féminisme et progrès social. Au regret de vous décevoir Mesdames, votre faculté de pensée ne dépasse pas la complexité d’un programme de pac-man ou la finesse des règles de la Bonne Paie.

Appuyez ici, frottez là et vous tomberez tout droit dans les bras du premier quidam venu… J’ai fait cette découverte fortuitement en cherchant comment on appelait le fait de faire la bise en baladant sa main le long du bras de la personne visée. Pas la peine de faire un dessin, tout le monde a déjà subi ça.

J’ai donc découvert que l’art de la séduction se bornait à suivre quelques règles simples qui s’apparentent à jouer à Super Mario : sauter ici, attraper la fleur, éviter les monstres pour avoir le droit de rentrer dans le tuyau. J’exagère à peine tellement c’est consternant et pitoyable. Il existe ainsi toute un jargon très sérieux dont le ridicule ne tue heureusement pas sinon, on aurait du cadavre sur les trottoirs. Voici quelques exemples tellement merveilleux :

AFC(Average Frustrated Chump)
Un débutant qui n’a pas confiance en soi, qui ne fait pas d’efforts de séduction avec les filles. Il ne connaît pas encore le jeu de la séduction, et pense que la gente féminine viendra toute seule vers lui (et il se trompe !). Caractéristiques principales : timide, plein de préjugés, innocent, mais souvent fier et arrogant.

ASD (Anti Slut Defense)
Un mécanisme mis en place par les filles qui ne veulent pas passer pour des « filles faciles ». Lorsqu’une fille ne se laisse pas séduire facilement, c’est peut-être qu’elle utilise son ASD : elle se montre un peu plus distante, elle vous questionne, elle est méfiante. La séduction devient alors plus difficile !

Cockblock

Si quelqu’un essaie de t’empêcher d’avoir une relation avec une fille, il s’agit d’un cockblock. Cela peut être son frère, ses parents, ses copines, ou même un de tes amis.

Kino (le truc que je cherchais)

Contact physique destiné à établir une meilleure connexion entre deux personnes, comme deux mains qui se touchent. Indispensable pour bien séduire.

Warpig
Un terme pas très sympathique désignant les filles très moches, et peu attirantes.

 

et ainsi de suite…. Pour le reste c’est ici

Internet pullule de sites du même acabit vous expliquant les techniques de drague comme on vous explique comment réussir à tous les coups vos sushis.

Vous connaîtrez grâce (à cause ?) à eux tous ces petits signes cachés qui décident si une femme vous désirent ardemment sans le reconnaître. Par exemple, quand une femme vous montre ses aisselles, « Cela signifie qu’elle a confiance en toi parce qu’on ne montre pas les aisselles à n’importe qui. Elle se sent bien, elle est à l’aise. » Si j’avais su !!!

Bien sûr au second degré, ces sites sont à se taper le cul par terre tellement c’est drôle. Malheureusement, ils ne sont que le reflet d’une époque désespérante et nihiliste où l’obsolescence programmée se glisse même dans les rapports humains.

 

Share Button

2 réflexions sur « Internet c’est vraiment de ma merde »

  1. Dans 10 ans, tout le monde réfléchira ainsi, c’est écrit : tout le monde sera imbus de la même erreur, et la séduction ce sera ça. Le filles y croiront, les mecs y croiront encore plus, ce qui fera du macumba quelque chose de plus spirituel que toutes les églises de france.

    Toi, tu souris.
    Je t’entends presque lecteur te moquer de ce futur, de ce commentaire.
    Mais interroge toi : y a 10 ans, suffisait-il d’être sur twitter pour être un influenceur numérique.

    Fais de beaux rêves et profites bien du temps qu’il te reste!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.