La saga des sept soleils

La saga des sept soleils

de Kevin Anderson


Pourquoi se cogner 3500 pages de Space opéra indigeste alors qu’on sent que ça va va pas voler haut (ce qui est contradictoire dans l’espace) dès le premier tome.

Depuis 2008, j’ai acheté chaque volume en ressassant à chaque fois les mêmes critiques :

L’histoire n’est franchement pas originale :on a des sensations de déjà vu de bout en bout : Une civilisation terrienne expansionniste, une civilisation extraterrestre raffinée mais décadente, des supers aliens élémentaux, des combats en veux tu en voilà.

– Le style est lourd : Autant de personnages que dans un annuaire téléphonique, des chapitres trop courts à l’infini, des caractères caricaturaux à l’extrême, des réparties catastrophiques digne de Blek le Rok

 – L’intrigue a été construite au fur et à mesure et on sent bien que l’auteur ne savait pas vraiment où il allait.

Conclusion : plus que du Space Opéra, voici du Soap Opéra. C’est un savant mélange de « plus belle la vie » et de Côte Ouest. On ne peut rêver pire pour faire penser que la Science Fiction est une littérature d’arriérés. Tiens, pour bien enfoncer le clou, même Bernard Werber écrit mieux.

 

Alors Pourquoi?

– Parce qu’ayant acheté le premier tome, je me suis senti obligé d’aller jusqu’au bout.

– Parce que c’est pratique à bouquiner avant de pieuter, dans un hamac où dans tout autre lieu où l’on a envie de lire vite sans avoir besoin d’une concentration extrême.

– Parce que j’ai voulu croire jusqu’au bout que ça s’améliorerait

– Parce je suis assez curieux pour me demander comment une histoire chiante finie.

 

A moins d’aimer les histoires vues et revues mais dans l’espace au lieu d’un ranch au Texas, passez votre chemin.

Et j’achève par un 2/10 !!

Share Button

Une réflexion sur « La saga des sept soleils »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.