L’Edito d’on sait plus trop quand

Bonjour,

Désolé tout ça pour le manque d’assiduité actuel de l’auteur ce billet. Autant en terme de lecteurs, il n’y a rien d’anormal à sentir des courants d’air dans les couloirs, autant j’arpentai vaillamment jour après jours les allées de ce blog.

Mais là, ces derniers temps, j’ai un peu laissé tomber, je l’avoue et ce pour plusieurs raisons:

– pas mal de projets perso en cours qui me prennent du temps : extension de la bicoque, réparation de la bicoque.

– Plus de jours avec du vrai beau temps qui me tente plus à migrer du côté du hamac.

– une actualité particulièrement tournée vers les élections, ce qui fait que tout est dit un peu partout et plusieurs fois.

– Un petit sentiment de lassitude à maintenir un site lu par pas grand monde si ce n’est que par moi-même (à un ou deux potes près).

 

Tout ça fait que chaque jour, je repousse l’éventualité d’un article. Pourtant, depuis une semaine, j’ai vu des films, lu des bouquins et réfléchi à des problèmes existentiels. Tout cela s’accumule dans un coin de ma tête comme un tas de factures impayés.

Mais il se pourrait que cette semaine soit l’occasion de repartir sur des bases saines et cet édito en est le marqueur

C’est pas comme si je m’intéressai à l’Euro en plus…

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.