L'éternité c'est long, surtout vers la Fin

stephen baxterJe déteste ce livre. Je le déteste parce que je dois attendre la suite. Stephen Baxter est doué très doué. Il arrive à faire un livre qui donne le vertige tellement il touche à de nombreux sujets : la conquête spatiale, le devenir de l’homme et de l’univers, les probabilités, l’évolution d’autres espèces, les univers parallèles. La narration va à toute vitesse, tout semble s’emballer schizophréniquement. Et le plus miraculeux, c’est que la sauce prend et ne retombe pas.

Le début ressemble à un film de propagande de la Nasa (pas vraiment en fait) sur le rêve d’un homme de repartir à la conquête de l’espace,. Reid Malenfant voit loin, très loin et rêve d’une humanité occupant la galaxie.

Mais il trouvera sur son chemin un autre homme qui voit encore plus loin, jusqu’à la fin des temps ou l’Univers n’est plus que noirceur et froideur. Mais un homme qui voit aussi à court terme ou tout semble présumer d’un effondrement de la terre dans les 200 ans à venir (j’avoue que l’explication probabilistique est un peu confuse).

Ce livre est comme une fusée qui décolle. Au début vous vous sentez écrasés. Mais par la suite, vous vous sentez plus léger et pris par les défis à relever

Je déteste ce livre, il est trop prenant 🙂

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *