Le plaisir de la mythologie nordique

Il y a quelques temps de cela, j’ai vu le film Thor Ragnarök avec mon fils.

Je vous rassure, il ne s’agit pas ici de faire la critique de ce film (bon ok vite fait :  un bon film popcorn bien pour le canapé mais pas plus) mais de parler de la mythologie nordique. Si les américains sont très forts pour intégrer dans leur panthéon Comics  les super héros des anciennes civilisations, il serait idiot de les cantonner à une interprétation aussi réductrice. Je préfère largement (quel incroyable hasard) l’approche faite par Neil Gaiman dans American Gods.

Une mythologie est une explication du monde, une eschatologie, un réponse à la peur de la mort et un effet miroir sur une organisation humaine. Elle imprègne le quotidien bien après que l’on ait fini de croire en ses dieux : regardez l’étymologie des jours anglais, du mot Hell,etc.

Ce qui flatte le père que je suis, c’est l’attrait que porte mon fils aux mythologies. Le mimétisme qui s’opère entre les générations est toujours source de fierté ; c’est un lien de plus, un soupçon d’immortalité.  Et puis c’est quand même plus sympa que découvrir que son fils se passionne pour les bagnoles ou à un rappeur autotuné.

Désireux de cultiver cette petite graine de savoir, j’ai cherché quels ouvrages pourraient l’intéresser. Autant vous dire que pour l’instant, je n’ai pas eu trop d’adhésion, la pratique de la console l’emportant encore sur sa soif de connaissance

Mais je me suis dit que les quelques ouvrages qui me sont venus à l’esprit pourrait intéresser d’autres personnes.

Alors c’est parti!!!

Pour les plus jeunes, une BD de Peter Madsen, Valhalla, qui hélas ne se trouvent que d’occasion.En trois tomes colorés, l’auteur aborde les histoires les plus connues des Eddas : la création du monde, les facéties de Loki, les combats de Thor. L’auteur s’aventure aussi dans quelques histoires originales. Le dessin simple peut plaire aux plus jeunes comme au moins jeunes.

 

Restons dans la bande dessinée avec la trilogie Siegfried d4alex Alice. Cette histoire s’inscrit plus dans la tradition germanique des Dieux nordiques en se ralliant au cycle de la Chanson des Nibelungen.

Il n’en reste pas moins extrêmement abouti en terme de force graphique et de narration.

 

 

Et pour finir un livre :  La mythologie viking de Neil Gaiman.

Si ce dernier n’invente rien en reprenant les principales histoires des épopées des Dieux contre les géants et leur fin annoncée? Neil Gaiman le fait avec son talent de conteur habituel et un humour léger et efficace. De la création du Monde jusqu’à la fin des temps, les textes jouent avec nos émotions de la noirceur à la lumière.

 

Il existe bien entendu un multitude d’ouvrages, de bandes dessinées de films qui abordent cet univers. Mais il faut bien un début à tout. Je reste preneur de toute bonne découverte.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *