Les contes de terremer

les contes de terremer

Aller voir un dessin animé du studio Ghibli, c’est tout de suite considérer que l’on va voir une production de qualité, en avoir pour notre argent (pas le genre de films qu’on matte après l’avoir pompé sur internet). On s’attend à un scénario bien trempé, une approche originale, de beaux décors, une musique envoutante. Et se sentir sortir du ciné comme sortir d’un beau rêve au matin.

Ces jalons étant posés, ce film possède plusieurs écueils :
le poids du père : réalisé par le fils de Myazaki (Goro), le film part donc avec un sérieux handicap. Et c’est un vilain préjugé qui peut vous envahir : pareil, mieux (impossible bien sûr), moins bien… Bien sûr il y a des airs de ressemblance. Je passe sur la musique encore composée par joe Hisaishi, le physique des personnages. On peut noter par contre des différences notables sur les décors : la palette des couleurs utilisée n’est pas la même (plus sombres, mauves), l’histoire fait que l’on sort des architectures européennes du XIXème qu’affectionne Hayao Miyazaki. Si le fils rappelle le père, il pose sa propre griffe. C’est un bon Ghibli, un bon dessin animé. Pour une première réalisation, Goro n’a pas à rougir.

Le poids de la « mère » : Ce dessin animé est tiré du cycle de Terremer d’Ursula K. le Guin, un classique de la Fantasy. Le film retrace l’histoire du Tome 3 du Site. N’ayant pas lu ces ouvrages, j’ai ressenti que quelques éléments m’échappaient dans la compréhension du scénario : l’organisation de la société, son origine, quid des dragons (j’arrête là pour ne pas trop dévoiler). On a lu ici et là qu’Ursula le Guin avait vivement critiqué le film. S’il est vrai qu’elle n’a pas aimé les changements apportés à l’histoire, elle n’en a pas moins reconnu la qualité de l’oeuvre de Goro : « Ce n’est pas mon livre. C’est votre film. C’est un bon film »

En conclusion :
un fois évacué les à-prioris, ce film est un bon film. Quelques longueurs , quelques incompréhensions, pas un chef d’oeuvre certes mais au final, Goro nous offre une belle histoire.
Il n’est pas son père… Mais franchement, qui lui demande de l’être…….

Pour finir, je pense que je vais lire le cycle de terremer pour mieux apprécier le film : pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette oeuvre et son auteur je vous renvoie au site ActuSF

JE LE SAVAIS !!!

lu dans pcinpact :

Une étude intéressant vient de paraître sur un sujet peu commun. Ceux d’entre vous qui ont déjà assisté à des réunions, des présentations ou des colloques quelconques ont probablement déjà du avoir affaire à des diaporamas faits sous PowerPoint. Ce type de démonstration est-il efficace ?

Les scientifiques de l’université de New South Walesen Australie confirment aujourd’hui ce que l’on appelle parfois avec humour la « mort par PowerPoint ». Cette dernière est en fait un simple symptôme d’un problème plus général.

Il existe en effet assez peu de personnes qui sont réellement passionnées par une démonstration faisant intervenir à la fois un diaporama et la voix du commentateur : c’est justement là selon les scientifiques que repose le cœur du souci.

La présentation sous forme de diaporama n’est pas directement mise en cause, et dépend essentiellement de ce qu’elle présente. La théorie de la charge cognitive indique que le cerveau ne peut absorber qu’une masse limitée d’informations et « décroche » littéralement au bout de quelques secondes, transformant l’ensemble des flux en une gigantesque « bouillie de signaux » sensoriels.

Ce qui perturbe donc les auditeurs d’une présentation incluant des documents PowerPoint, c’est la redondance de l’information entre ce qui est lu sur le panneau d’affichage et la voix du présentateur ou du conférencier. Le cerveau aurait ainsi beaucoup de mal à retenir une information à la fois lue et entendue : les deux signaux ne se superposent pas et empêchent même le cœur de l’information de s’enregistrer convenablement.

De fait, c’est le choix de ce que l’on place dans la présentation qui revêt une importance primaire. Les conseils des scientifiques sont simples : garder les diaporamas pour des graphiques, des tableaux, des courbes et en général tous les domaines où un petit dessin vaut mieux qu’un long discours. La voix du conférencier trouve donc une application graphique à son propos, et on ne retrouve plus le choc enregistré lorsqu’un mot est à la fois lu et entendu.

Le professeur Sweller explique ainsi : « Il est efficace de discuter d’un diagramme, car l’information est présentée sous une autre forme. Mais ce n’est pas le cas lorsque les mots écrits sont également prononcés, car le cerveau subit une trop forte charge, ce qui diminue la capacité à comprendre ce qui vous est présenté »

Selon l’impact de l’étude, il se pourrait bien que l’on voit dans un futur proche une nouvelle manière de présenter l’information. Ce n’est un secret pour personne : une donnée est plus ou moins facilement assimilable selon la manière dont on la présente. C’est ce qui rend certaines interfaces logicielles plus compréhensibles et agréables que d’autres. »

Capillo piégé

Je rentre tardivement… Le bisous à la copine. La soirée s’installe tranquillement. Comme tout geek, devant le pc.
Viens l’heure de manger. Je me tourne vers ma copine qui partage mon bureau avec son pc (pas question qu’elle touche au mien avec ses mains impures)
Et là le drame : séance de petits bisous, je passe la main dans ses cheveux… Et le drame !!!
« tu devrais aller chez le coiffeur  » suite à la présence d’une mèche rebelle
« Mais je suis allé chez le coiffeur!!!! »
-moi : mais tu m’as dit que tu y allais pas
-elle : si je t’avais dit que j’y étais allé, tu aurais tout de suite fait des remarques en rentrant alors que là je voulais te faire la surprise!!!’
-moi : bonjour le piège. Comme tu m’as dit que t’y allais pas, j’ai pas focalisé là-dessus !! »
Etc .

Ca y est, on est un vrai couple de sitcom !!!

ps en live : « je pourrais raser le chien que tu le verrais pas !!! » dixit la demoiselle !!!

Les Chroniques de Sillage T4

http://multimedia.fnac.com/multimedia//images_produits/grandes110/2/9/6/9782756001692.gif

Dessinateur Buchet
Scénario Morvan
Editeur Delcourt G. Productions

Les chroniques de Sillage sortent tellement vite que j’ai du m’y mettre à trois fois avant de l’acheter. Je ne me rappellais jamais si je l’avais acheté avant ou pas… Et Samedi (folie !!), je l’achète. Je rentre chez moi et miracle, je ne l’avais pas

Certains esprits logiques (et ils ont raison même si je les méprise par la même occasion) prétendraient qu’il aurait été plus simple de vérifier puis d’acheter après. Certes… Mais c’est exactement ce à quoi l’ennemi s’attend!!!

Bref : encore une série qu’elle est bien et qu’on va décliner en trucs qui eux sont un peu moins bien (voir article précédent). La bonne action est que celà donne la possibilité à de jeunes dessinateurs de s’exercer ou de se faire connaîre (du moins j’espère). Mais sinon, ça se lit vite, très vite et les histoires sont sans intérêt.

Pour preuve, je l’ai lu aux chiottes et j’avais même pas fini de faire caca en le refermant. Un signe qui ne trompe pas!!!

Dayal de Castaka : Le premier ancêtre, Das Pastoras, Jodorowsky

http://multimedia.fnac.com/multimedia//images_produits/grandes110/7/2/6/9782731617627.gif

Dessinateur Das Pastoras
Scénario Jodorowsky
Editeur Humanoïdes Associés

Je ne sais pas si vous êtes comme moi à continuer à acheter une série même quand la qualité se dégrade au fur et à mesure… le syndrôme de « ça fait un trou dans la collec »

L’oeuvre de Jodorowsky est de cet acabit…. On avait eu l’Incal (génial), avant l’incal (trop bien), les métas barons (pas mal), après l’incal (ouais), les technos pères (bof). Et voilà le Avant des métas barons !!!

Bé comme d’hab, de beau dessins, de belles théories, de belles phrases. Et à la fin, une impression de pas grand chose… Juste l’impression de s’être fait enfler… Mais on le sait, on se fait avoir à chaque fois 🙂

Je vais bien le ranger à côté des autres dans ma zolie bibliothèque colorée 🙂

PS : il m’arrive d’arrêter des séries quand je me lasse : Edika est le nom qui me vient en tête

Des fins de journées difficiles

Vous achevez laborieusement une journée de dur labeur (En gros glandage de pré départ maison). Le téléphone sonne, vous avez juste le temps de lire un début de numéro (ici 05.24…..) mais vous avez la flemme de répondre….

Bon l’ennuyeux c’est que munis de ces 4 chiffres, vous aimeriez bien savoir d’où vient l’appel. Et c’est parti pour Google et autre moteurs de recherches.

Et, croyez moi si vous voulez (ou ne me croyez pas, de toute manière ça changera rien), le bilan de toute cette agitation c’est que vous finissez sur le Forum des amateurs de tondeuse tracteurs.

Comme quoi, tu penses à n’importe quelle passion invraisemblable et tu tombes sur un forum. Pour preuve : http://tracteurtondeuse.kanak.fr/

Le meilleur du meilleur (et aucune méchanceté dans mon propos) : http://matondeuse.blogspot.com/2006_09_01_matondeuse_archive.html

Petit bonus en prime : une vidéo qui va franchement donner du beaume au coeur à tout ceux qui n’ont pas de jardin