Rugit Renaud !!!

Hier au grand journal, j’ai vu arriver un vieux monsieur cheveux courts grisonnants, petites lunettes masquant des yeux plissés par de multiples valises. Il m’a fallu quelques secondes pour réaliser que c’était le chanteur Renaud.

Visuellement, ça m’a déjà fait comme un coup de vieux mais l’entendre parler a été encore plus éprouvant : une voix de vieux fumeur gitanes maïs en attente de trachéotomie.  J’aurais pu envisager l’hypothèse d’un chat dans la gorge (même si à ce niveau c’était carrément une portée) si je ne l’avais pas entendu chanter la veille à la radio : on sentait le poumon d’acier prêt à brancher. Manquait plus que le bip-bip d’un électrocardiogramme en métronome de fond….

L’expression « chanteur à bout de souffle » prenait toute sa mesure.

Ce qui a achevé le caractère triste de l’histoire, c’est la promo de son dernier album tout entièrement tourné vers le folklore irlandais et une apologie appuyée de l’accueil chaleureux des habitants de ce pays.

Et là ma tête a fait un virage à 90 degrés passer de la petite lucarne à l’écran de mon PC où s’affichait au même moment un article moins élogieux sur le caractère accueillant de l’irlande :

« Dublin s’excuse pour les abus sexuels commis par des prêtres catholiques

Un rapport accablant met en évidence les centaines d’abus commis sur des enfants irlandais pendant plusieurs décennies et accuse l’Eglise d’avoir couvert des prêtres. »

Loin de moi l’idée de réduire ce pays à cette actualité mais le télescopage était assez troublant

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.