Sacré comique de Goossens

Sacré Comique

de Daniel Goossens

Editions Fluide Glacial


Un nouvel album de Goossens qui arrive ni vu ni connu comme un rayon de soleil dans cette semaine arrosée et grisâtre.

Commençons tout de suite par les précautions d’usage. Vous ne connaissez pas l’oeuvre de Goossens, inutile de lire cette note. Mon enthousiasme pour cet auteur pourrait mal vous aiguiller. Goossens, ou on l’adore ou on déteste, il n’y a pas d’autres possibilités.

Son style est indéfinissable entre non-sense, errements et réflexion poussée dans l’irrationnalité la plus totale. C’est comme lire le texte d’un philosophe sous acide : sous des dehors très sérieux, le propos est tordu, biaisé et part en saucisse à chaque case dans des mises en abyme invraisemblables.

Pour ceux qui veulent tâter le terrain, je vous recommanderai son encyclopédie des bébés en trois tomes. Mais attention le train peut aussi rebuter tout en gras et lavis.

Si cet album aborde les mystères de la bible et plus particulièrement le nouveau testament avec Jésus (personnage souvent abordé par goossens), on y retrouve en fait les deux romanciers Georges et Louis, héros d’une série d’albums. Je n’ai jamais accroché véritablement à ce tandem. Heureusement, leur présence s’estompe au fur et à mesure de l’album.

Réécrivant l’histoire à coup d’anachronismes et de théologies délirantes, Goossens s’amuse à déconstruire les grands mythes de la chrétienté sans jamais s’égarer dans la simple attaque anti-cléricale. C’est plus une manière d’appréhender les mystères de la foi à l’aune de la rationalité scientifique ou d’imaginer des scènes cocasses : Superman sauvant Jésus, les apôtres débriefant ses interventions, décliner à l’infini des alternatives comme l’oeil de Caïn

Bref une franche rigolade même si j’ai trouvé perso une petite baisse de régime plus due à l’utilisation de Georges et Louis

En conclusion :

– Vous ne connaissez pas Goossens, cet article ne vous concerne pas

– Vous aimez Goossens, Idem car vous l’achèterez de toute manière quoi que j’en dise.

 

 

Share Button

Une réflexion sur « Sacré comique de Goossens »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.