Schnock

Allez tiens je vais vous causer d’un magazine qui fait le bonheur d’un vieux con quadra et nostalgique comme moi.

Il s’agit de Schnock, revue protéiforme, qui pour 14.50 euros vous offre 170 pages d’articles hors normes sur une époque révolue et foncièrement mystérieuse pour la plupart d’entre vous : les années 70-80.

Schnock, c’est avant tout le plaisir de retrouver une époque où les objets flirtaient avec le formica, où le orange était déjà une couleur tendance et les coudières un accessoire indispensable sur les pulls en lycra.

Schnock, c’est surtout des articles hors normes, bien écrits pour plonger dans une période où ma fois, on était pas si malheureux.

Plutôt que de belles paroles, voici quelques exemples de sujets abordés dans le dernier numéro :

 

– Où sont passés les buveurs de Suze?

– Les années 70-80 vues par Amanda Lear.

– Le cinéma de Minuit. (Si Si, souvenez-vous !!)

(un générique à chialer)

Un voix monotone à se flinguer direct (Patrick Brion)

 

– Roger Tallon, Désigner du quotidien (notamment du train corail).

– Spécial Présidentielle :Y a-t-il un Schnock pour sauver la France?

 

Et pleins d’autres trucs

Schnock, c’est un peu comme si on avait déterré des numéros d’Actuel restés inédits depuis 30 ans…

Pour en savoir un peu plus : voici le site  : larevueschnock.com

Le magazine jusqu’alors semestriel va passer trimestriel. On la trouve en général en librairie.

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.