Archives par mot-clé : Musique

l'âme est noire ou l'ane est Moire ?

Sous ce titre sibyllin et si vilain mais en français, se trouve un texte qui n’a aucun rapport.

Je suis tombé sur la TNT (BOUM !!!) sur le dernier clip de MUSE : Undisclosed Desires que voici :

Et en regardant ce clip, un autrement plus ancien est remonté du tréfonds de ma mémoire. Bon en bref me suis souvenu d’un clip de Duran Duran des 80’S, « Wild boys ».

Dans mes souvenirs, la chanson se déroulait dans un univers post apocalyptique à la madmax 3 avec des danseurs genre iroquois, des machines qui bougeaient dans tous les sens et un moulin à eau spécialement étudié pour te laver les cheveux sans défaire ton brushing.
Voici la petite merveille :



Et au final que reste t-il de tout cela : bé rien….. A part de part et d’autre des chanteurs zarbis qui gesticulent n’importe comment.

Quant au look des chanteurs, ça ressemble à une fusion daniel Balavoine+Johnny+mad max.
Quand on sait qu’il y en a deux sur trois qui sont morts….

Share Button

Une petite perle

Il y a des choses qu’on attend et qui n’arrive pas : genre le dernier album des Beastie Boys qui devait débarquer en septembre et repoussé cause problème de santé d’un des membres

Il y aussi les choses que l’on attend pas et qui vous tombe dessus comme un morceau de meringue dans la bouche. Et je parle ici du dernier album de Pearl Jam

On commence par la pochette. Difficile déjà de voir que c’est un album de Pearl Jam. D’habitude, on à plus à faire à des photos fantasmagoriques (nébuleuse, pantins) ou très sommaire (un avocat). Là ça pète de couleur entre pop-art et BD underground.

La musique maintenant. Comme souvent plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier l’album. Au départ,  on laisse glisser l’album sans s’y intéresser vraiment (en plus comme on vient de l’acheter c’est dans la voiture) : c’est un album court, des chansons courtes. Pas de réelles sensations d’accroche sur un morceau en particulier. Encore un album mais rien de nouveau,  toujours pas ce retour de flamme qu’on attend depuis bien longtemps (Yield en ce qui me concerne)

Et ensuite, on réécoute, tranquillement, en se laissant fondre dans les ambiances et les enchainements. Et c’est une toute autre idée qui s’installe. Pearl Jam nous a pondu un super album, pêchu, pondu après une bonne soirée, une bonne bière et une bonne pizza.

Les morceaux s’enchaînent vite fait au départ : le premier morceau très rock, bruyant et gueulard réveillant l’auditoire pour la suite. Les 3 morceaux suivants aussi rock mais tintés de plus de joyeuseté sont mes préférés de cet album.

Le cinquième morceau arrive comme une récréation dans cette album; Tout imprégné encore de la BO d’Into the Wild, cette petite balade sans casser trois pattes à un canard est fort plaisante.

Cette connivence entre balade et rock s’alterne ensuite en se mélangeant, se confrontant pour conclure sur une chanson teintée de mélancolie comme seul Peral Jam sait faire

Deux semaines que je l’écoute en boucle sans décrocher et sans m’en laisser. Un bon compagnon pour les matins difficiles

Share Button

Le fond (sonore) et la forme.

Tant bien que mal, entre midi et deux, je pars faire mumuse dans une salle de sport. J’essaie tant bien que mal de m’obliger au moins à trois séances hebdomadaires, objectif hautement difficile quand on est aficionado de bon gros steaks, de nems ou de bateaux japonais débordant de poissons presque frais. Rajoutez à ça, une bonne grosse dose de feignasserie, une volonté proche du QI de Frédéric Lefêbvre et une certaine monotonie à reproduire cet acte semaine après semaine.

Pour la monotonie, j’ai trouvé une astuce : la muscu-philo !! ou comment cultiver l’esprit en améliorant son corps. Derrière ce concept hautement novateur, on ne retrouve qu’un pauvre lecteur de mp3 gavé des cours de philo de Michel Onfray à l’université populaire de Caen.

L’avantage singulier de cette formule est aussi de masquer la bêtise radiophonique déversée à coups de décibels par les enceintes de la salle. Certains des employés de la salle pense que mettre Fun-Radio permet une stimulation et une motivation plus importante (au delà du fait qu’il mette la musique qu’ils ont envie de mettre ces petits cons). Franchement la seule motivation que j’y trouve est l’envie profonde et résolue de tout péter à coups de barre de fer. Autant vous dire que cet exercice là est largement prohibé au bénéfice du muscle-fessier ou du Rameur.

Conclusion : pendant une heure je lève les bras avec spinoza,  j’écarte les cuisses avec leibniz, je fais des abdos avec Thoreau.

Mais il y a un lieu, un seul où l’hydre débilitante de Fun-Radio me rattrape à nouveau : la douche !!!! Dans les odeurs de verveine citron et de melon du shampoing et savon, une odeur de merde flotte dans mes oreilles. Et en ce moment, il y a une tendance qui me saoule bien : le remix d’une chanson qu’a rien à foutre dans un remix…

En 15 minutes de douches, deux exemples m’ont fait désespérer de la musique (j’oblitère exprès rihanna, Ekon et autres connards à voix trafiquées) :

un remix de « I love Rock’n’Roll » dont l’interprétation la plus connue est celle de Joan Jett (mais ce n’est pas d’elle) par Alex Gaudino (DJ bien connu pour son morceau « Destination Calabria » remplie de petits culs)

Et alors que je pensais toucher le fond de la douche, j’ai entendu pire :Un remix de baker Street de gerry rafferty (son solo de saxo légendaire)  par Michael Mind

Entre parenthèse, j’ai retrouvé les noms des mix grâce au net. J’y connais que dalle

Et bien je n’espère qu’une chose, c’est que ces gens soient piratés le plus possible parce que vendre de telles merdes, ça devrait être interdit :

Et vas y que je te prend un sample connu et que je salis tout ça en collant par dessus de l’électro bon pour la fête à neuneu du tuning. Ca a le mérite d’être désastreux et d’achever trop vite une douche bien méritée.

Share Button

Weezer recommande !!!

weezerJ’aime bien Weezer. J’ai découvert ce groupe gràce à Microsoft Windows 95. La vidéo de leur chanson « Buddy Holly » était en bonus sur le CD. Pour les petits curieux qui ont encore l’OS dans leur carton,  je vous invite à y jeter un coup d’oeil… réalisé par Spike Jonze, le groupe interprète le morceau incrusté dans le drivin’ de la série Happy-days..

Pour résumer, Weezer, c’est du pop-rock pêchu porté par la la voix magnifique du chanteur Rivers Cuomo

Cet album est le 6ème et se nomme l’album rouge : on a eu droit à l’album bleu et à l’album vert. D’autres albums ont de vrais noms (Pinkerton, Maladroit)

Weezer est apparu au grand public français grâce à la chanson « island of the Sun », chanson pop gentillette taillée pour le succès.

Çà faisait au moins 3 albums que le groupe se cherchait avec des albums bancals, trop pop ou trop gnagnan. Au dernières nouvelles, le groupe s’était même dissous.

Mais le chanteur qui oscille entre dépression chronique et une sacrée habitude à amocher son petit minois genre « non je ne suis pas un sex-symbol » a changé d’avis et le groupe a pondu cet album

Et il a bien fait !!! C’est du Grand Weezer. Les chansons s’enchainent avec bonheur avec la classique oscillation entre mélodie et gros riff : des morceaux gais (pork and beans,dreamin’, troublemaker) et d’autres tristes comme il faut (heart songs,the angel and the one)

C’est le genre d’album qui vous touche au plus profond et pourtant on comprend que dalle aux paroles 🙂

Et comme d’habitude, les clips de weezer sont des petits bijoux. Celui de Pork and Beans par exemple met en vedette toutes les personnalités crétines qui traînent sur le web. Je vous laisse découvrir

(pour ceux qui loupent certains clins d’oeil, allez faire un petit tour sur Wikipédia ici..)

Share Button

Fibre spécial K

Hier soir concert à Barbey. Ma copine et moi sommes allés voir Mademoiselle K en concert…

Je vous avais dit tout le bien que je pensais de cettte artiste. De toute manière, pourquoi y serions nous allés sinon… Pour le futur bébé, ça a été concert In Utero (quoi Nirvana ??).

Après une première partie par Catleya, genre zazie en plus rock, on attaque tout de suite avec du bon son bien lourd, du rif en veux-tu, en voilà….. La surprise du concert, c’est que la moitié des chansons interprétées sont celles du prochain album. Ce qui est frustrant dans la nouveauté, c’est qu’on ne connait pas les paroles… Et on se retrouve tout content dès qu’on passe à une chanson connue et comme une groupie de base, à chanter les paroles avec frénésie…

C’était nerveux, énergique, comme un aboutissement après un an d’écoute non stop dans la caisse ou sur le lecteur mp3…

Putain, j’en veux encore !!! Vivement juin pour le nouvel album !!!!

ps: pitit dessin et 3 variations zinformatques inspirés du concert

ps-bis : je viens juste de me rendre compte que la silhouette faisait un….K 🙂

Share Button

Discorama 1

A force de faire des kilomètres dans la caisse tous les jours pour aller bosser, je me suis lancé dans le grand déééfi de réécouter tous les cds qui sont dans ma colonne à… Bé à CD

Alors la semaine dernière j’ai tourné avec trois albums  du groupe THE ALMIGHTY

C’est un groupe du début des années 90, un quatuor Hardrock venu d’Ecosse…Genre avec grosse guitare et voix éraillées… Ça remue, ça s’agite et au milieu de tout ça des balades à la guitare sèche qui gardent un certain charme…. Ce groupe a complètement disparu. 3 albums :

    

le site des fans –> http://www.thealmighty.co.uk 

La semaine prochaine : INCUBUS !!!

Share Button

Tartine d'émotion

On a tous tendance maintenant, entre les mailing-lists, les flux rss, le matraquage des pubs à être au courant de tout ce qui pourrait déclencher une frénésie d’achat.

On apprécie d’autant plus ces petits événements qui passent au travers des mailles consuméristes..

en voici deux récents en ce qui me concerne :

La sortie du troisième album de Bran van 3000, collectif canadien au style éclectique (du hip-hop, du rock, de la petite balade ou tout autre au gré des invités des albums). Etant donné que ce groupe n’a sorti que 3 albums et chaque fois après pas mal d’années d’écart, c’est toujours une bonne nouvelle. Je n’ai pas encore écouté l’album mais ça ne saurait tarder… Pour ceux qui veulent en savoir plus, ils ont refait intégralement leur site. Les fonds d’écran sont magnifiques : branvan3000.

Seconde surprise et de taille, la sortie aux USA (pour le moment) d’épisodes inédits de Futurama

Cette série dont le créateur n’est autre que Matt Groening le papa des Simpsons nous relate les aventures d’une compagnie de livraison de l’an 3000, bien sûr afin de critiquer notre société actuelle. Fry, un livreur de notre époque, se retrouve cryogénisé et réveillé 1000 ans plus tard. Cette série est à bien des égards plus « adulte » que les Simpsons et est surtout truffée de clins d’oeil à tout ce qui a pu être fait de science fiction en littérature, séries ou films….

Pour ceux qui veulent jeter un coup d’oeil, cette série est diffusée sur la TNT sur NRJ12 tous les soirs…

Ca en fait des cadeaux de Noël 🙂

Share Button