un mariage….

Et voilà, ça devait arriver, j’ai franchi le pas.. Pourtant Dieu sait que je n’avais pas envie et que l’idée me dégoutait. Mais je n’ai pas eu le choix :  j’ai eu beau me creuser les méninges pour trouver une autre possibilité mais aucune autre ne tenait la route. Il fallait en finir au plus vite avant que tout ne s’effondre…

Oui, j’ai du me débarrasser des Campagnols de mon jardin !!!

Ces charmantes petites bêtes faisaient de mon terrain un vrai gruyère avec métros et pistes de bobsleigh intégrés. Je n’avais pas envie de les empoisonner à cause du chien qui traine ni de déployer de pièges parce que je n’y connais rien. Au final, j’ai choisi la méthode barbare : noyer le nid et les buter à coup de pelle sur la tronche dès qu’elles évacuent.. Attention, je précise que je suis le genre de gars qui passe son temps à sauver les insectes qui se noient dans une piscine ou à évacuer les araignées les plus moches plutôt que de les tuer. Je crois bien que la perfection de mon gazon me monte à la tête…

Bilan : 6 campagnols passés de vie à trépas et d’une épaisseur de 3 cm à 1 cm à l’aide d’une pelle de belle facture…

Je me déteste…

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.