Au détour d’un regard

Il y a des choses qui malgré vous vous touchent et subliment jusqu’à la tristesse que vous pouvez éprouvez devant un spectacle

Ici c’est juste les yeux bleus d’une petite fille qui sourit dans un squat sordide de Saint Petersbourg en Russie

Entre drogue, alcool et merde de chat, cette enfant grandit, malgré tout choyée par des parents à la dérive.

Mais comme dirait la photographe : « Elle peut parler et a un développement normal. Elle a juste des yeux plus sérieux qu’un autre enfant de son âge« 

La photographe s’appelle Irina Popova.

 

 

 

 

 

Pour les explications c’est ici

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.