WikiPapier

Moi franchement, j’envie nos chères petites têtes blondes qui doivent faire leur exposé à l’école.

Sincèrement : avec Internet, Wikipédia, Google Images et un peu de jugeote pour ne pas paraphraser, on a toutes les armes pour faire un super travail. Il ne reste plus à lélève paresseux qu’à assurer avec quelques gommettes et une frise dans le Cahier.

 

Enfant avec le cul bordé de nouilles

– Au cours (plus ou moins lisible même de sa propre écriture).

– Au manuel.

– Au Dictionnaire plus ou moins fourni

Et puis c’est tout !!!!

 

L’arme ultime du devoir réussi et de la gratification du prof (et de la marave à la récré pour fayotage), c’était les fascicules de la Documentation scolaire.

Reconnaissable à leur couverture rouge, il était l’objet d’un travail de négociation avec les parents pour son acquisition. A 10 francs le volume, on ne pouvait pas demander toute la collection (genre quelques centaines de fascicules). Surtout que le but du jeu était de le flinguer en le découpant à mort pour récupérer les illustrations à copier dans le cahier.

Le mode opératoire était toujours le même :

– Le prof énonce un sujet d’exposé et glisse le numéro de la collection qui va bien.

Retour maison : début des négociations avec les parents pour expliquer que toute notre scolarité dépend de son achat et qui si plus tard on finit délinquant ce sera de leur faute.

– Le Week-End arrive : tournée de toutes les librairies du coin pour trouver le fascicule pratiquement introuvable vu que tous les élèves sont en train de se battre comme vous. Sur le présentoir, on fouille toute la collection au cas où le numéro 113 (celui sur l’Egypte ancienne) soit mal classé et qu’il en reste un

le gland et le champignon

Week-End bis : opération découpage intensif des vignettes avec du détourage de la mort qui tue pour faire classe en évitant de couper la tête du pharaon.  Collage en évitant le bourrage de trop qui marque la feuille derrière. Pour finir, on rajoute les légendes à l’encre bleue mais en mettant la majuscule de début de phrase en rouge pour faire classe.

Week-end Ter (optionnel) : opération de décollage en salopant tout le travail parce qu’en fait, on a inversé deux vignettes et que ça fait con ; tentative d’utilisation de l’effaceur ou du tippex pour enlever la légende. En définitive on arrache la feuille fautive et on recommence tout en recollant les vignettes affublées de l’épaisseur de l’ancienne page après redécoupe.

Le résultat est plus ou moins crédible et les doigts plein d’encre.

 

Bien sûr, il restera au professeur à juger le travail réalisé, du moins si l’excédent de colle n’a pas fortuitement collé les pages entre elles….

 

Non mais vous pouvez pas comprendre tout ça….

 

 

 

 

Share Button

3 réflexions sur « WikiPapier »

  1. en effet.. jamais entendu parlé

    mais pas d’internet pour moi non plus pour les devoirs

    à l’époque internet c’était pour les terroristes apprentis faiseurs de bombes

  2. Oh la la ça fait des lustres que je cherche ces fascicules, je me souviens d’un exposé sur l’Etna qui m’a passionnée et dont je garde souvenir. Je cherche partout ces petits livrets pour montrer à mes enfants et pour moi même, nostalgie oblige.
    Ce texte sent du vécu, je me reconnais dedans.
    En avez-vous à vendre ?
    Merci encore pour cette trouvaille…
    Amicalement
    Corinne

  3. D’où votre passion pour le scrap booking 🙂
    je n’en ai pas perso mais on en trouve à vendre sur le boncoin par exemple
    Sinon ces livrets perdurent sous une autre forme chez les Editions Lito

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.