Rock in Chair

Je vieillis. Le temps de l’écrire ça a même continué.

Mais ce qui est plus détestable que sa vieillesse, c’est quand ce qui vous entoure vieillit plus vite que vous. j’ai du mal à accepter que des amis aient déjà sacrifié leurs idéaux pour m’expliquer que l’UMP a raison, que le FN ne dit pas que des conneries et que les chômeurs sont tous de feignants. J’ai du mal à admettre que les animateurs cools de ma jeunesse soient devenus des vieux beaux tous mous juste bons à présenter des émissions racoleuses. Je peux pas encaisser l’architecture audacieuse qui se craquelle et sent le moisi au bout de 10 ans.

Mais le plus insupportable, ce sont quand même quand les groupes de rock de ma jeunesse sacrifient leur rage pour les prés plus verts de la musique passe partout des radios FM pour jeunes décérébrés.

Pour appuyer mon propos et l’apprécier à sa juste valeur, 3 exemples me viennent à l’esprit (chagriné) :

Le groupe Sugar Ray :

Ce groupe  californien a pondu deux albums on ne peut plus rock au début de leur carrière (même métal punk). pour vous donner une idée : voilà ce que ça pouvait donner :

Ensuite ça a commencé à lentement glisser vers du pop rock qui passait encore pour finir en balade mièvre. Histoire d’enfoncer le clou, leur dernier album s’appelle « Music for Cougar ». Un triste exemple :

le test de la pochette fait encore plus peur :

Avant et après :

   

 

Incubus : Rock californien époustouflant dans son mélange des genres, capable de mêler du Funk-rock, du bourrin et des mélodies accrocheuses. Même si le style s’est assoupli au fil des albums, le dosage était peu ou prou respecté :

Mais voilà, catastrophe, avec le dernier album, le groupe annonce un virage dans sa façon de composer. pour sûr, on n’est pas déçu : ce n’est que chansons mièvres qui se battent en duel à coup de déambulateurs :

plus que la pochette de l’album, on peut juste comparer la tête du chanteur entre ses débuts et maintenant :

  

 

Et pour finir, les Red Hot Chili Peppers : mais déjà la tristesse m’envahit (en plus de la paresse). je n’a même pas eu le courage d’écouter le dernier album tellement l’angoisse m’étreint. je n’envisage même pas de faire un comparatif musical au risque de passer pour un vieux con nostalgique.

La encore, les images parleront pour moi

Ca c’étaient les Red Hot à leur début

 

et ça c’est le chanteur maintenant :

 

je suis d’accord, c’est un peu tiré par les cheveux (sic). Mais franchement je préfère être un vieux con qu’un vieux jeune.

Petite mise à jour suite à une nuit qui porte conseil : est ce que le groupe appartient à son public ou le contraire?  That is the question.

 

 

 

Share Button

2 réflexions sur « Rock in Chair »

  1. Et si justement c’etait pas ça etre vieux : continuer à ecouter les groupes de ta jeunesse ! Et puis de toute façon, comme disent tous les vieux c’etait mieux avant !

  2. je parle pas de groupes qui vieillissent, je parle de groupes qui vieillissent mal.
    On peut évoluer (encore heureux) mais régresser ça m’embête un peu plus (bien sûr du point de vue de mes gouts persos)
    Et encore heureux que je n’écoute pas que les groupes de ma jeunesse!!!
    Et franchement, c’était pas mieux avant. C’est assez fluctuant….. Personnellement je préfère maintenant que quand j’étais au RMI ou quand j’avais des boutons plein la gueule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.