coco colle

Je sais bien que la présentation est une composante très importante en matière culinaire.

Regardez la purée : c’est quand même plus sympa quand elle ressemble à un volcan avec la sauce positionnée dans la cratère.

Regardez la choucroute : positionnez d’une certaine manière la saucisse et les patates et tout de suite ça fait de l’effet.

regarder les petits pois & carottes : en quinconce, ça a tout de suite la gueule

Il en est de même pour beaucoup de plat

Mais parfois cette petite présentation amène plus d’inconvénients que d’avantage.

Un exemple parmi tant d’autres (pas vraiment en fait) : la perle de coco.

Par gourmandise, il m’arrive parfois de me laisser tenter par ce dessert lors d’un passage dans un resto japonais. Il s’agit de bouboules à base de pâtes de riz et de lait de coco et de graines de soja.

Ces boules sont à servir chaudes pour en apprécier tout le moelleux et l’arôme.

Mais là où le bas blesse, c’est que les restos ont pris l’habitude de les servir dans des petits napperons en papier. Sur le moment, c’est très joli. mais dès qu’il s’agit de manger celà devient un véritable calvaire.

Dès que vous plongez la cuillère dans la boule celle-ci s’affaisse et vous devez faire plusieurs torsions de cuillères afin de détacher la pâte gluante qui se colle au papier. Au fur et à mesure de l’opération, le papier se mouille, se graisse et se déchire au fur et à mesure de l’opération.

Les boules, au départ extrêmement chaude se refroidissent très vite et durcissent. Il faut alors racler pour récupérer le reliquat, ce qui finit de mettre en lambeau le délicat napperon.

Au final, on ne peut finir le dessert sans devoir ingurgiter de la cellulose.

J’ai mis un holà à cette initiative. pour moi les perles de coco, c’est sans napperon dorénavant.

Share Button

Une réflexion sur « coco colle »

  1. Mais bon sang de bonsoir, mais que fait l’UFC !!! Y aurait il un « chinois » (ce sont les plus nombreux) sur ce blog qui puissent faire le telephone arabe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.