Plombé

Voilà, c’est parti pour les festivités.

Cette année, en ce qui me concerne, c’est en Vendée dans la famille de ma femme. Famille nombreuse et emplois du temps obligent, le repas de Noël se fait en deux fois histoire de voir tout le monde.

Moi qui vous écris à l’instant même, je viens à peine d’atteindre l’ordinateur après avoir rampé depuis la table du salon après les apéros, le repas, le dessert, le café, les chocolats et le digestif.

En tant que grand référent en matière technologique (le geek de service quoi), j’ai du m’enquiller 150 mises à jours Windows sur un netbook offert à la nièce de ma femme. C’est vrai que c’est tout petit ces bestiaux (un samsung N145 plus pour les curieux). Par contre c’est vraiment fait pour surfer et jouer au solitaire. Le processeur n’est pas un foudre de guerre. J’ai pu gouter aussi à Windows Seven starter, version particulièrement bridée qui ne vous permet même pas de changer le papier peint du bureau. Vu la quantité d’update, j’en déduis aussi que ce modèle devait être empaqueté depuis au moins un an.

Sachant que la capacité de stockage est de 200 Go, les mises à jour ont déjà du bouffer 20% en point de restauration.

Le marché des netbooks se casse la gueule. Les fabricants arrêtent à tour de rôle la production : pas assez rentable, pas assez puissant, ils sont en plus les premières victimes de la montée en puissance des tablettes.

Pour revenir à mes fonctions de Techno-consultant, j’ai la désagréable impression que les objets électroniques sentent ma présence et en profite pour sombrer dans l’anarchie. Deux exemples pour appuyer ces faits :

l’imprimantes HP a décidé de déclarer sa cartouche officielle non compatible, comme ça sans prévenir. Après quelques petites recherches, il semble que ce soit un phénomène connu et sans réelle solution : une cartouche peut à tout moment se rebeller et cesser toute collaboration. Seule solution : racheter une autre cartouche chère et pester contre HP.

Les voyants de la Neuf Box peuvent s’éteindre comme un seul homme sans que cela nuise aux fonctionnalités du téléphone ou de l’internet. Pour que la box reprennent son aspect arbre de Noël, il suffit d’appuyer 5 secondes sur le logo SFR en façade.

 

Demain est un autre jour et de nouveaux défis me seront proposés sans nul doute. Mais j’accepte cet état de fait. J’imagine que mon action aura permis à ces petits bijoux technologiques un état de grâce avant d’être soumis à un lent et inexorable pourrissement par des mains impurs et l’aide des réponses maléfiques des forums informatiques.

 

J’ai moi-même cédé aux sirènes du consumérisme technologique en m’offrant une xbox 360 avec une kinect. J’ai pendant des années refusé de faire rentrer dans mon salon ces engins de malheurs que sont les consoles : encombrants, addictifs et chers.

Mais je vieillis et je deviens faible. Certainement que cet achat va quelque peu bouleverser les choses. Il commence déjà par bouleverser mon salon puisque je dois déplacer ma table basse à chaque utilisation.

Evitera t-on le sort d’autres achats impulsifs qui finissent poussiéreux dans un carton du grenier comme ce pauvre Nabaztag qui n’en finit pas de mourir entre chaque changement de propriétaires. Je parle du celui-ci car je viens de lire que le lapinou venait une fois de plus de renaître après avoir été de nouveau racheté. Ca me fera un nouvel objet d’énervement et de frustration en rentrant chez moi lundi.

Allez Gros bisous.

3 réflexions sur « Plombé »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.